AFFAIRE LOLA : La soeur de Dahbia B. placée en centre de rétention en vue de son expulsion

Dahbia B
Dahbia B

Friha, l’une des soeurs de Dahbia B. la principale suspecte dans le meurtre de Lola, devrait être expulsée vers l’Algérie pour “absence de titre de séjour” en France, explique BFMTV.

Friha B., la sœur aînée de la principale suspecte dans le meurtre de la petite Lola, a été placée en centre de rétention administrative le 19 octobre dernier en vue d’une expulsion vers l’Algérie, a appris BFMTV de source proche du dossier, confirmant une information de France info.

La jeune femme de 26 ans a été arrêtée pour “absence de titre de séjour” peu de temps après sa garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de la collégienne dont elle est ressortie sans poursuite.

Cette habitante du 19è arrondissement de Paris résidait dans le même immeuble que Lola, 12 ans, et hébergeait dans son appartement sa sœur Dahbia B. C’est chez elle que la collégienne a été tuée le 15 octobre, avant que son corps ne soit retrouvé dans une malle devant l’immeuble.

Sa sœur, Dahbia B., une Algérienne de 24 ans, était quant à elle sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français (OQTF) au moment des faits. Soupçonnée d’avoir violé, torturé et tué la collégienne de 12 ans, elle est actuellement en détention provisoire.

ADHÉRER

Pour nous Soutenir !
2 /mois
  • Soutenir le Site
  • Naviguez sans Publicité
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
odile
odile
Hors Ligne
18/11/2022 21:03

Bon débarras !

Tissot
Tissot
Hors Ligne
18/11/2022 18:09

Comment peut on avoir un logement sans titre de sejour

odile
odile
Hors Ligne
Répondre à  Tissot
18/11/2022 21:02

FACILE ! COMME CA: Pour faire valoir leur droit au logement opposable, les étrangers n’auront plus à remplir la condition de résidence permanente, à partir du 1er octobre 2012.
Le Droit au logement opposable (Dalo) permet à toute personne habitant sur le territoire français de façon régulière et stable qui n’est pas en mesure d’accéder par ses propres moyens à un logement décent et indépendant de pouvoir exercer un recours amiable – ou judiciaire- en vue d’obtenir une habitation.

gouraya
gouraya
Hors Ligne
18/11/2022 18:06

deux racaille pareille doivent etre renvoyer en vitesse en algèrie

ADHÉRER

Pour nous Soutenir !
2 /mois
  • Soutenir le Site
  • Naviguez sans Publicité

Inscrivez-vous et recevez nos emails