Essonne : Un ado de 16 ans décède après avoir percuté un véhicule de gendarmerie

©️ Facebook Spannagel Maxime Photographie

Ce dimanche 4 décembre, dans l’Essonne, Julien, 16 ans, a perdu la vie dans un accident alors qu’il se rendait chez un ami en scooter pour voir le match France-Pologne. Le véhicule de gendarmerie qu’il a percuté partait en intervention au moment des faits.

Ce qui devait être un après-midi entre amis devant le match de l’équipe de France a finalement tourné au drame. Dans l’après-midi de ce dimanche 4 décembre, un jeune de 16 ans a perdu la vie après avoir percuté un véhicule de gendarmerie alors qu’il se rendait chez un ami à scooter, comme l’explique le journal Le Parisien.

Le gendarme qui se trouvait au volant a été placé en garde à vue pour être entendu par les policiers de la section de recherches de Paris, à laquelle a été confiée l’enquête.

Les faits se déroulent dimanche après-midi à Limours, dans le département de l’Essonne, en région parisienne. Malgré le mauvais temps, Julien, 16 ans, grimpe sur son scooter pour quitter la commune de Pecqueuse et rejoindre un ami. Le match France-Pologne, qui se déroule dans le cadre de la Coupe du Monde au Qatar, se joue à 16h.

Mais lorsqu’il arrive au carrefour dit des Arcades, le scooter percute un véhicule de gendarmerie qui part en intervention. “D’après les premiers éléments du dossier, les avertisseurs sonores et lumineux des gendarmes étaient actionnés”, raconte le parquet à nos confrères du Parisien.

Le parquet ouvre une enquête

C’est terrible. J’ai commencé par entendre une première voiture de gendarmerie. Puis, quelques minutes plus tard, j’en ai entendu beaucoup d’autres. C’est à ce moment-là que je suis sortie. Les secours étaient très nombreux, ils tentaient de le réanimer. Puis les parents sont arrivés… La suite, je ne préfère pas la raconter“, décrit une riveraine. En effet, malgré les efforts des secours et des militaires, l’adolescent n’a pas survécu.

Suite à ce drame, le parquet d’Évry a annoncé l’ouverture d’une enquête pour homicide involontaire par conducteur d’un véhicule terrestre à moteur avec violation d’une obligation de sécurité ou de prudence.

À ce stade des investigations, il est impossible de savoir qui est en cause dans la provocation de l’accident. Le gendarme qui conduisait le véhicule a cependant été placé sous le régime de la garde à vue. Il sera rapidement entendu par les enquêteurs. Ce sera aussi le cas de différents témoins présents sur les lieux de cet accident mortel.

ADHÉRER

Pour nous Soutenir !
2 /mois
  • Soutenir le Site
  • Naviguez sans Publicité
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Patricia Latil
Patricia Latil
Hors Ligne
06/12/2022 20:21

Un drame pensées très tristes pour ce jeune décédé tragiquement et pour ses parents !

C’est un malheureux accident et d’après ce que j’ai lu,
les gendarmes partaient en intervention
avec gyrophares allumés ,
mauvais temps en cause sûrement
l’enquête le dira !

soutien au gendarme en garde a vue
courage. nous avons besoin de vous et de vos collègues !
nous sommes avec vous !

Amitiés respect.

Dorian
Dorian
Hors Ligne
Répondre à  Patricia Latil
16/12/2022 22:50

Non, ce n’est pas un malheureux accident ! Le cowboy au volant du véhicule de gendarmerie n’a pas respecté les règles de prudence et gyro comme sirène ne donnent pas tous les droits ! La vitesse excessive du véhicule d’intervention n’est pas excusable et de nombreux témoins de la scène l’ont attestés. Honte aux gendarmes de Limours.

David
David
Hors Ligne
Répondre à  Patricia Latil
15/12/2022 22:01

Désolé mais il n’y avait aucun mauvais temps….. j étais le premier à tenter de venir en aide à Julien. Ne croyez pas tout ce que vous lisez, merci. David

ZONNEVILLE
ZONNEVILLE
Hors Ligne
06/12/2022 19:06

c’est la désolation dramatique pour les 2 parties en cause familles et collègues

odile
odile
Hors Ligne
06/12/2022 11:13

Espérons que ce gendarme soit disculpé de la responsabilité de ce tragique accident. L’enquête doit suivre son cours sereinement.

David
David
Hors Ligne
Répondre à  odile
22/12/2022 23:28

N’avez vous pas honte???? Et les parents de Julien……. bravo pour votre pitoyable commentaire Odile….

Dorian
Dorian
Hors Ligne
Répondre à  odile
16/12/2022 22:44

Je suis atterré de lire que Julien a percuté le véhicule de gendarmerie ! Le véhicule de gendarmerie a doublé les véhicules arrêtés au feu tricolore par la droite a une vitesse bien trop excessive pour traverser ce carrefour délicat. C’est les véhicules des gendarmes qui a percuté Julien qui passait au feu passé vert. L’imprudence du gendarme au volant du véhicule qui a tué Julien a brisé une vie et toute une famille ! Mon fils a été témoin de l’accident et il est suivi par une psychiatre depuis. La faute initiale incombe au couple à l’origine de l’appel à la gendarmerie mais le gendarme au volant du véhicule qui a heurté le scooter (et non l’inverse !) est pleinement responsable de la mort d’un enfant de 16 ans et cet article est malhonnête ! J’espère que le chauffard – même s’il s’agit d’un gendarme en intervention – sera condamné à la peine qu’il mérite ! Les forces de l’ordre doivent protéger les honnêtes citoyens et non pas les fauchés en affirmant ensuite que le scooter est allé percuté les gendarmes. Inadmissible !

David
David
Hors Ligne
Répondre à  Dorian
22/12/2022 23:26

Je suis tout à fait d’accord avec vous sur de très nombreux points. Je dirai même plus que vous en ce sens que les forces de l’ordre ont commis une erreur monumentale…..: celle de ne pas faire.de cordon de sécurité alors qu’ils étaient en nombre très important. Certains avec des flashball….!!!! Leur erreur de ne pas avoir fait de cordon de sécurité fait que LA SEULE PERSONNE qui n’aurait jamais dû s’approcher n’a été ni plus, ni moins que la maman de Julien !!!!!! Qui a vu son Amour sur le sol, à moins d’un mètre d’elle. CA je ne peux pas comprendre…. Ses hurlements résonnent encore en moi……………..

David, l’une des deux personnes qui a tenté de faire ce qu’elle pouvait pour Julien…..

ADHÉRER

Pour nous Soutenir !
2 /mois
  • Soutenir le Site
  • Naviguez sans Publicité

Inscrivez-vous et recevez nos emails