Prison du Mans : Les lanceurs de colis étaient recrutés sur le jeu en ligne Fortnite

Prison
illustation

Trois individus avaient été recrutés sur le jeu vidéo en ligne Fortnite pour lancer des colis dans la prison du Mans.

Deux hommes ont été jugés en comparution immédiate par le tribunal du Mans, mercredi 9 novembre 2022, pour avoir organisé des « lancers de colis » à la prison du Mans (Sarthe) le 22 octobre 2022 rapporte le journal Actu.fr.

Les projections extérieures dans les prisons françaises sont quotidiennes. Mais le procédé de recrutement est plutôt insolite.

Trois hommes dont deux de 19 et 21 ans et un mineur ont été recrutés sur le jeu en ligne Fortnite par un « agent recruteur » pour un « job facile et bien payé » qui consiste à lancer des colis dans l’enceinte de la maison d’arrêt le Mans les Croisettes.

“Il y avait moyen de se faire un billet”

Après avoir hésité, les trois jeunes qui n’habitent pas le Mans – mais Saint Nazaire (44) et Laval (53) pour les deux majeurs –  acceptent la proposition qui leur est faite contre une rémunération de près de 300 euros chacun. « Il a dit qu’il y avait moyen de se faire un billet », dira plus tard l’un des deux majeurs en soupirant.

Une fois arrivés au Mans, les trois individus ont été “pris en charge” par un homme et se sont dirigés vers la prison du Mans ou ils ont commencé à lancer des colis à l’intérieur de l’enceinte ou 7 colis seront récupérés.

Colis qui contiennent divers « produits » allant de la résine de cannabis au téléphone en passant par des burgers de fast-food… Les trois lanceurs de colis ont été arrêtés peu après par la police.

Prison ferme

Le plus âgé ds prévenu a été condamné à 4 mois de prison ferme, sous bracelet électronique. Son coaccusé a été relaxé pour les faits de trafic de stupéfiants qui lui étaient reprochés, mais condamné à 5 mois de prison ferme et a vu son sursis précédent révoqué à hauteur de 3 mois. Il passera donc 8 mois sous bracelet électronique.

ADHÉRER

Pour nous Soutenir !
2 /mois
  • Soutenir le Site
  • Naviguez sans Publicité
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
odile
odile
Hors Ligne
13/11/2022 02:52

On connaît les lanceurs pro de colis Tnt, Gls, et autres sous-traitants de transporteurs qui balancent aux pieds des immeubles sans sonner ni laisser d’avis. Mais lanceur de colis-prison en l’air c’est le nouveau “métier en tension” qui recrute ! Plus de patrouilles pour arrêter les lanceurs en flagrance, plus de prodédures judiciaires et peines liées, plus de bagarres entre détenus pour la récup des colis rackettés, plus de gardiens pour contrôler ces trafics. Et pour en finir : des grillages de 15 mètres de haut pour ceinturer les cours exposées. Et surveiller les drônes. Même en prison ils pourrissent la vie !

ADHÉRER

Pour nous Soutenir !
2 /mois
  • Soutenir le Site
  • Naviguez sans Publicité

Inscrivez-vous et recevez nos emails