Photo de montagne

Eure-et-Loir : Un forcené retranché chez lui tire au fusil de chasse sur des gendarmes. Le GIGN intervient.

56 gendarmes ont été mobilisés à Nogent-le-Roi, en Eure-et-Loire, dont les membres du GIGN, pour intervenir au domicile d’un forcené retranché chez lui.

La gendarmerie est prévenue, aux alentours de 23h30 ce mardi soir, qu’un individu tire des coups de feu en plein centre-ville. Comme le relate L’Echo Républicain, les hommes du Peloton de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie (PSIG) se rendent immédiatement sur place.

À leur arrivée, les gendarmes aperçoivent le suspect, fusil en main, debout devant sa fenêtre. Ils lui ordonnent de déposer son arme mais l’homme va tirer à deux reprises dans leur direction. Sur une vidéo publiée dans le quotidien régional on peut entendre les détonations.

Fort heureusement, personne n’est blessé mais l’individu se retranche chez lui. Le quartier est bouclé et le négociateur de la compagnie de gendarmerie de Dreux bientôt accompagné de celui du GIGN tentent de prendre contact avec le forcené. S’ils arrivent à renouer le lien, celui-ci se mure à nouveau dans le silence et c’est au petit matin que les choses vont se décanter.

Vers 5 heures ce mercredi, l’homme entrouvre sa porte pour juger de la situation à l’extérieur. Les hommes du GIGN en profitent pour entrer dans l’appartement et l’interpeller sans qu’aucun coup de feu ne soit tiré. Le commandant de la gendarmerie de Dreux a expliqué au quotidien régional que le mis en cause est âgé de 31 ans. Qu’il était encore en état d’ébriété avec 0,95 gramme d’alcool dans le sang. Son fusil de chasse de calibre 12 a été saisi et lui a été placé en garde à vue. Une enquête a été ouverte.

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails