fbpx
Photo de montagne

Attentat pendant les périodes de Noël déjoué : Ce que l’on sait sur l’affaire

© Kevin Bonkendorf Photographie

Début décembre, deux individus ont été interpellés et placés en garde à vue. Ils ont été mis en examens après avoir projeté une attaque au couteau durant la période de Noël.

Les deux individus étaient surveillés par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Ces derniers avaient récemment échangé sur internet et évoqué une attaque violente au couteau pendant les fêtes de Noël au nom de l’islam.

Les deux hommes se sont également rencontrés une fois ces dernières semaines et envisageaient de cibler un lieu particulièrement fréquenté durant les fêtes de fin d’année comme un centre commercial ou des rues commerçantes.

Leur objectif : Tuer des “mécréants”

Les deux hommes sont âgés de 23 ans. Ils ont été interpellés à Meaux en Seine-et-Marne et au Pecq en Yvelines par les policiers de la DGSI le 29 novembre puis mis en examen pour “association de malfaiteurs terroriste criminelle” et écroués le 3 décembre.

Lors des perquisitions à leur domicile, des couteaux, des portables et des ordinateurs ont été saisis, sur lesquels se trouvait une importante propagande djihadiste comme l’explique le journal Le Figaro.

Par ailleurs, durant la garde à vue, l’un des individus a fait part de son désir de tuer des “mécréants” et de mourir en “martyr” ce qui sous-entend, abattu par la police. Il a également affirmé que lui et son complice se revendiquaient de Daech.

L’autre homme a cependant préféré nier de son coté le projet d’attentat terroriste.  Il s’agit du quatrième attentat islamiste déjoué sur le territoire depuis le début de l’année 2021.

⬇️ PARTAGEZ ⬇️

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails