Photo de montagne

🇫🇷 Une femme intègre, pour la première fois, la brigade d’intervention rapide de la gendarmerie !

Ils sont 150 pilotes à être habilités à conduire les véhicules rapides d’intervention de la gendarmerie, Charline Delaite est la première femme à en faire partie.

Cette Sedanaise de 29 ans a passé les tests en juin dernier, une série d’épreuves au centre d’essais et formation de Mortefontaine dans l’Oise. Elle est maintenant habilitée à conduire la Mégane RS de la gendarmerie des Ardennes. Ce véhicule est utilisé par les Équipes rapides d’intervention pour traquer et prendre en chasse les automobilistes aux comportements les plus dangereux, et notamment les grands excès de vitesse. La gendarmerie des ardennes était très fier de l’annoncer sur les réseaux sociaux en qualifiant la gendarme de “pionnière des Ardennes”.

Comme le relate France Bleu, la nouvelle a suscité de nombreuses réactions et de nombreux partages. Malgré de très nombreuses félicitations certains commentaires sexistes sont malheureusement à déplorés. Un internaute invite par exemple les automobilistes ardennais à “faire attention” car “femme au volant, mort au tournant”. Une Parisienne se demande si la militaire ardennaise donne le bon exemple aux jeunes filles et assène que “le devoir des femmes est de s’occuper de leur famille”. Un commentaire auquel la gendarmerie des Ardennes a répondu : “le devoir est aussi celui d’assurer la sécurité des autres”.

 

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails