Caen : L’état doit verser 100.000 euros à la famille d’une détenue qui s’est suicidée

Maison d'arrêt de Caen
@Actupenit.com Prison de Caen

L’état vient d’être condamné par le tribunal de Caen à dédommager les parents d’une détenue qui s’est suicidée à la prison de Caen en 2020.

Celle-ci était âgée de 26 ans. Souffrant de graves troubles psychiatriques, elle s’était pendue dans sa cellule de la maison d’arrêt de Caen dans la nuit du 4 au 5 février 2020.

Comme le relate BFMTV, le tribunal a relevé ce mardi, dans une décision rendue publique, que malgré trois tentatives de suicide préalables, dont une par pendaison “quelques mois seulement avant la levée de la surveillance renforcée” en décembre 2019, la jeune femme avait été placée seule dans une cellule.

Le tribunal a estimé que l’administration pénitentiaire avait commis “une faute grave” dans la prise en charge de la jeune femme. Comme la défunte faisait l’objet du même régime de surveillance nocturne que n’importe quelle détenue de la prison, les trois rondes par nuit “avec contrôle à l’œilleton” ont été jugées insuffisantes par les juges.

Pour ces raisons, l’état doit “être déclaré entièrement responsable des conséquences dommageables du suicide de la détenue”. Il devra “verser au total plus de 100.000 euros de dommages et intérêts aux parents et à la famille de la défunte”.

ADHÉRER

Pour nous Soutenir !
2 /mois
  • Soutenir le Site
  • Naviguez sans Publicité
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
larouille
larouille
Hors Ligne
16/11/2022 17:35

ASSEZ de cette justice qui défend les délinquants en laissant sous le tapis les victimes.

Isradama
Isradama
Hors Ligne
16/11/2022 15:45

De graves troubles psychiatriques ? Que faisait-elle alors en prison ? Quand les hôpitaux ne répondent plus à la demande on les met en prison et quand la prison ne répond plus non plus, on les laisse dehors. Quand on sait que le premier devoir de l’état est de protéger ses citoyens, ça laisse rêveur. Justice à été rendue à cette famille.

Marie DEVOUX
Marie DEVOUX
Hors Ligne
16/11/2022 13:54

Ahurissant !!! je ne sais vraiment pas où les Juges ont la tête – décidément, la Justice en FRANCE déraille totalement –

ADHÉRER

Pour nous Soutenir !
2 /mois
  • Soutenir le Site
  • Naviguez sans Publicité

Inscrivez-vous et recevez nos emails