Photo de montagne

Creil : Des policiers sauvent deux personnes prisonnières d’une maison en feu

Des équipes de police-secours et de la Bac ont secouru deux personnes prisonnières d’une maison en flammes dans la nuit de jeudi à vendredi 16 septembre. Un suspect a été arrêté le lendemain dans le cadre de l’enquête pour incendie criminel.

Ce jeudi 15 septembre, les policiers sont arrivés en premier sur les lieux d’un incendie d’une maison abritant trois appartements rue Voltaire à Creil. Au premier étage, deux personnes étaient en train de sortir en utilisant des draps. En levant les yeux, les fonctionnaires constatent que les flammes sont déjà arrivées aux combles et deux personnes réfugiées sur le toit. 

Impossible de rentrer par la porte principale, les flammes étaient trop importantes. Avec les effectifs de la Bac qui venaient de les rejoindre, les policiers décidèrent donc de passer par la maison mitoyenne. «Nous sommes montés jusqu’au dernier étage», explique Jo*, policier de la Bac. «Nous avons frappé à la porte de l’appartement d’un locataire mais faute de réponse, nous avons été contraints d’enfoncer la porte. Le locataire était en fait présent mais n’avait pas entendu, il dormait». Un agent restait avec lui pour expliquer l’état de nécessité dans lequel les forces de l’ordre intervenaient. Pendant ce temps, ses collègues allaient jusqu’au velux et voyaient l’homme et la femme d’une trentaine d’années cramponnés sur la toiture raconte le journal CNews.

Jérôme, stagiaire au commissariat de Creil, passait en premier, manquant de chuter sur le toit glissant. «L’homme était tétanisé, accroché à la cheminée. Pour que les deux victimes puissent nous rejoindre, nous avons enlevé les tuiles pour leur faciliter le passage et qu’elles s’appuient sur les poutres», souligne le jeune policier. «Malgré la panique, nous avons réussi à les mettre en lieu sûr en les faisant passer par ce velux de la maison mitoyenne. À cinq ou six mètres de haut, de nuit et la fumée de l’incendie plein la tête, c’était compliqué», souffle Jo. 

Les deux agents n’avaient jamais été confrontés à une telle situation : «On n’a pas eu le temps de réfléchir», confie Jérôme. «Mais on ne voit pas comment on aurait pu faire autrement», conclut son collègue qui salue le travail des trois équipages de police intervenus pour mettre en sécurité ces deux victimes et les habitants qui avaient commencé à sortir par leurs propres moyens au rez-de-chaussée et au premier étage. 

Dans les heures qui ont suivi, les enquêteurs du commissariat de Creil ont interpellé un homme, suspecté d’avoir déclenché l’incendie criminel. Il a été placé en détention provisoire jusqu’à son procès. 

⬇️ COMMENTER ⬇️

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

⬇️ SOUTENIR ⬇️

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails