Photo de montagne

Affaire Maëlys : Sa maman fait d’horribles révélations après la mort de sa fille

Maëlys
Maëlys

Ce mercredi 26 janvier, Jennifer, la maman de la petite Maëlys a évoqué son quotidien depuis la mort de sa fille. Elle a fait d’horribles révélations au journal Le Parisien.

Alors que Nordahl Lelendais, incarcéré à la prison de Saint-Quentin-Fallavier depuis 2017 devra faire face à la justice à partir du 31 janvier 2022 lors de l’ouverture de son procès pour le meurtre de la petite Maëlys, sa maman a décidé de témoigner.

Jennifer a fait des confidences concernant son quotidien, depuis la disparition puis la mort de sa fille Maëlys. “Ni mon travail ni mon couple n’ont survécu à cette épreuve“, a-t-elle d’abord confié. “Le climat était devenu trop lourd, trop pesant. On était tellement tristes ! On ne traversait pas les phrases de deuil au même moment, on était en décalage“, a-t-elle poursuivi. 

On avait l’impression de n’attirer que la mort autour de nous

Le couple a toutefois tenté de poursuivre leur vie. “On a essayé d’avoir un autre enfant. J’ai fait deux fausses couches, en 2018 et 2019. A chaque fois, le bébé aurait dû naître en novembre, comme Maëlys. Il y a des hasards  dans la vie“, a assuré Jennifer de Araujo. Des épreuves bouleversantes qui ont conduit à une séparation. “Cela nous a encore plus éloignés l’un de l’autre, on avait l’impression de n’attirer que la mort autour de nous. Alors j’ai décidé de partir. Je m’en voulais par rapport à Colleen et Maëlys, mais j’étouffais”, a-t-elle affirmé avant d’ajouter : “C’était une question de survie”.

Elle n’est pas loin. La perte d’un enfant est une épreuve terrible pour les parents. Ainsi, lorsque Jennifer de Araujo a pu récupérer le cercueil de sa fille, elle a immédiatement souhaité lui parler. “Je lui ai demandé pardon de ne pas avoir été là pour la protéger, de ne pas l’avoir assez surveillée ce soir-là”, a-t-elle révélé. Une étape importante pour elle puisqu’elle n’avait pas vu sa fille depuis neuf mois. “Quand on m’a rendu ma fille dans son petit cercueil blanc, fermé, j’ai eu la sensation de la retrouver”, a-t-elle poursivi avant d’ajouter :“Je savais qu’elle était là, même si je ne pouvais pas voir son visage. On nous avait montré des photos dans le dossier, il ne restait que son squelette“, a-t-elle indiqué, très bouleversée comme l’explique CloserMag

C’est ça qui me manque, son regard, son sourire, sa voix aussi

Aujourd’hui, Maëlys repose à “La Tour-du-Pin, dans l’Isère, où vivent mes parents. C’est à deux heures et demie de chez moi, j’y vais dès que je peux”, a expliqué la mère de famille. “Je lui parle tous les jours, je lui dis que j’espère qu’elle est bien là-haut, qu’elle me manque. Elle me manquera toujours“, a-t-elle affirmé avant d’ajouter : “Il y a des photos d’elle dans la maison, même à l’arrière de ma voiture. Comme ça, j’ai l’impression qu’elle pose son regard sur moi. C’est ça qui me manque, son regard, son sourire, sa voix aussi. Il ne me reste que les photos et les souvenirs“, a-t-elle conclu.

⬇️ COMMENTER ⬇️

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

⬇️ SOUTENIR ⬇️

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails