fbpx
Photo de montagne

🇫🇷 Poitiers-Vivonne : Un surveillant remis en liberté dans l’affaire du trafic en détention

prison
illustration © actupenit

Ce mardi 19 novembre les gendarmes de la brigade de recherche de Poitiers effectuaient des investigations au centre pénitentiaire de Poitiers-Vivonne.

Une vingtaine de gendarmes et six enquêteurs de la brigade de recherche de Poitiers étaient intervenus dès 7 heures à l’intérieur de la prison concernant une suspicion de trafic de stupéfiants et de téléphones. Plusieurs interpellations avaient eu lieu. Deux surveillants pénitentiaires, plusieurs détenus et membres de leurs familles avaient été interpellés.

Alors que les auditions se poursuivent ce jeudi, le journal La Nouvelle République nous apprend qu’un des surveillants mis en cause a été remis en liberté au terme de son audition, sans aucune charge retenue contre lui.

Pour les dix autres, les auditions se prolongent dans le cadre d’un trafic de stupéfiants et de smartphones en détention. Les enquêteurs qui disposent de nombreuses écoutes téléphoniques cherchent à savoir comment la drogue et les téléphones sont entré dans la prison depuis le 1er janvier dernier.

Le second surveillant interpellé est suspecté d’avoir transmis à un détenu un smartphone et des puces contre des centaines d’euros.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails