fbpx
Photo de montagne

🇫🇷 Haut-de-France : Sanctions annulées pour des surveillants mis à pied lors des grèves de 2018 !

©actupenit.com

À la suite d’une agression survenue au centre pénitentiaire de Vendin-le-Vieil, un mouvement de contestation sans précédant des surveillants pénitentiaires depuis plus de 25 ans avait démarré en Janvier 2018.

À l’issue de ce mouvement, 2 000 surveillants avaient été sanctionnés par une retenue de salaire ou une procédure disciplinaire, selon des chiffres communiqués à l’époque par la Direction de l’administration pénitentiaire (DAP). Comme le relate Le Figaro , six surveillants des prisons de Lille-Loos-Sequedin et d’Annoeullin dans le Nord et Longuenesse dans le Pas-de-Calais, sanctionnés chacun de dix jours d’exclusion temporaire dont cinq jours ferme, via des arrêtés publiés en juillet 2018 par le ministère de la Justice, ont saisi le tribunal administratif de Lille pour demander une « annulation » de ces mises à pied.

Le trinunal administratif de Lille a décidé d’annuler les mises à pied temporaire de ces six surveillants.

 

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails