fbpx
Photo de montagne

🇫🇷 Sequedin : Une scène de fortes tensions entre surveillants et détenus filmée par les caméras de la prison

@actupenit.com

Un détenu originaire de banlieue parisienne était jugé pour avoir brandi des armes artisanales face à des surveillants de la prison de Sequedin et pour les avoir brutalisés.

L’homme de 27 ans l’affirme, “Je n’ai jamais menacé les gardiens. Je voulais me protéger des autres détenus de la coursive. Ils m’ont agressé à plusieurs reprises dans la cour de promenade”. Comme le relate La Voix du Nord, on peut voir sur les caméras implantées dans la coursive de l’aile de la prison, la porte de la cellule qui s’ouvre brutalement. On y voit trois personnes dont deux surveillants en sortir très agitées, l’un des deux chute au sol. Des renforts sont appelés et le détenu fait face à deux types d’interlocuteurs. D’un côté les surveillants, de l’autre des détenus. On peut voir sur les images une scène de fortes tensions et un surveillant recevoir un objet sur le thorax. Le détenu récupère un sachet contenant deux armes artisanales et les brandit. On y voit le personnnel pénitentiaire repousser les autres détenus derrière une grille puis le détenu lâche spontanément ses armes et se couche au sol avant d’être menotté.

L’homme affirme qu’il voulait être placé au quartier disciplinaire. Pour les menaces de mort sur les surveillants, il explique que les menaces n’étaient pas dirigées vers les surveillants, uniquement aux détenus. Des explications qui n’ont pas convaincu les juges, le détenu est condamné à huit mois de prison supplémentaires.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails