Photo de montagne

🇫🇷 Condé-sur-Sarthe : “Surveillants! Prise d’otages!” Francis Dorffer avait tout planifié, y compris son transfert…

Après la prise d’otage survenue au centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe,, une grande partie des personnels s’accordent à dire que cet incident était prévisible.

Un membre du service pénitentiaire d’insertion et de probation explique au Journal du Dimanche, “On savait que ça allait finir par merder, on a alerté, et rien”. Le jour de la prise d’otage Francis Dorffer distribue les repas aux autres détenus, encadré de Gérard, surveillant depuis dix ans, et d’Océane, jeune stagiaire d’une vingtaine d’années. Après s’être écrié “Surveillants! Prise d’otages!” il attire ses deux victimes dans sa cellule, armé de deux pics artisanaux. Francis dorffer leur explique tout ce qu’il va se passer. L’alarme, le contact avec le directeur de l’établissement, puis les négociateurs des ERIS et du RAID. Comme à chacune de ses prises d’otages, il réclame un transfert. Qu’il obtiendra puisqu’il se trouve actuellement à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis.

Dans le journal hebdomadaire, un surveillant explique “Il préparait son coup depuis trois semaines. Le travail n’a pas été fait.” Depuis peu, sa femme ne venait plus le voir au parloir, et pour cause, indiquent des sources internes à l’établissement : “Elle avait un nouveau copain dont elle est enceinte.” La nouvelle du placement en foyer de son fils, “un bébé-parloir de 8 ou 9 ans”, précise son avocat, a achevé de le faire vriller. Les syndicalistes de l’établissement déplorent que ce détenu “instable” ait été choisi par la direction pour être auxiliaire, lui donnant le droit d’aller et venir en détention. Dans une explication du chef d’établissement à la chancellerie que le JDD a pu consulter, ce dernier indique que Dorffer n’exerçait plus cette fonction “depuis avril et une hospitalisation”. Ce que réfute les syndicats : “Alors pourquoi distribuait-il les repas?” L’enquête devra mettre en lumière les failles qui ont permis cette prise d’otage dans un établissement ultra-sécurisé…

N’hésitez pas à commenter nos articles ! Vous pouvez également nous soutenir par un don en cliquant ici ! C’est votre soutien qui nous permettra de continuer à vous informer et à soutenir les Forces de l’Ordre. (sans votre aide, nous disparaîtrons) MERCI !

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails

Faire un SIMPLE Don

Sans votre aide, nous disparaîtrons ! MERCI de nous aidez à vous informer !

Faire un DOn mensuel