fbpx
Photo de montagne

🇫🇷 Surveillants Pénitentiaires: Déconsidérés, agressés, sous-payés… audition devant les députés à l’assemblée nationale

Les principaux syndicats de surveillants pénitentiaires étaient réunis à l’assemblée nationale afin d’évoquer les nombreux problèmes que rencontre leur profession.

Tous plaident pour revaloriser le métier, qui peine considérablement à recruter. Devant la commission d’enquête sur les moyens des forces de sécurité, les surveillants de prison ont fait part jeudi du mal-être de leur profession. Déconsidérés, agressés, sous-payés… Les surveillants tirent la sonnette d’alarme. Ils évoquent les agressions quasi-quotidiennes et une population carcérale qui a changée.

Le second problème évoqué, est la difficulté de recruter tant la profession n’attire pas. Seul un inscrit sur quatre au concours de l’École nationale d’administration pénitentiaire (ENAP) se présente aux épreuves.  À tel point que certains candidats sont recrutés avec “deux de moyenne”, assure un syndicaliste. Il dénonce également la réduction des temps de formation et les difficultés qu’ont les surveillants stagiaires à se loger lors de leur première affectation, la plupart du temps en région parisienne. L’audition sur LCP

 

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails