Ariège : Une adolescente battue et violée sur un chemin de campagne

Une lycéenne de 15 ans aurait été victime d’un viol présumé dans la commune d’Ornolac-Ussat-les-Bains, en Ariège, le 7 octobre dernier. Les autorités ont rapidement interpellé un homme suspecté d’être impliqué dans cette affaire, et il a été placé en détention provisoire pour “viol aggravé sur mineure de plus de 15 ans.”

Les faits se sont déroulés vers 22 h 30 lorsque l’adolescente a accepté de monter dans la voiture du suspect, qu’elle avait déjà vu auparavant. Selon les informations recueilliespar le JDC, le suspect aurait insisté pour qu’elle l’accompagne dans une commune voisine afin d’acheter des cigarettes.

Cependant, le trajet aurait pris une tournure inquiétante lorsque le trentenaire aurait pris la direction d’un chemin de campagne isolé, où la victime aurait été battue et violée, selon le récit de la jeune fille et les preuves recueillies par les enquêteurs.

Le suspect, bien que mis en examen pour “viol aggravé sur mineure de plus de 15 ans,” nie catégoriquement les accusations portées contre lui. Il est déjà connu des services de police et de justice, ce qui soulève des préoccupations quant à la sécurité publique.

La famille de la victime traverse une période difficile, avec le père de l’adolescente témoignant de l’impact dévastateur de l’incident sur sa fille. Il a déclaré à La Dépêche : “ma fille a passé huit jours où elle ne parlait plus. Elle est tombée dans le piège d’un prédateur. Je suis quelqu’un de calme et de posé, mais là, j’accuse le coup, j’ai du mal à accepter.”

Le suspect a évoqué, durant ses 48 heures de garde à vue, un acte sexuel consenti avec la victime. L’enquête se poursuit pour faire la lumière sur cette affaire, tandis que la communauté locale et les autorités suivent de près son évolution.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
patricialatil9
patricialatil9
Hors Ligne
Membre Célèbre
04/11/2023 21:13

Nous souhaitons un bon rétablissement à la victime

il lui faudra du temps pour guérir physiquement et moralement !

a 15 ans dehors le soir c’est trop dangereux !,

Prison a perpétuité pour ce violeur
castration aussi !

❤ odile
❤ odile
Hors Ligne
Membre Célèbre
03/11/2023 22:28

A 22h30 une gamine de 15 ans dehors ! Elle faisait quoi et venait d’où ? Sa famille ne pouvait pas la chercher ? Il y a un problème de responsabilités… Traumatisée, nous espérons qu’elle sera aidée et que l’auteur aura la peine méritée 15 ans de prison.

Marie DEVOUX
Marie DEVOUX
Hors Ligne
Membre Admirable
03/11/2023 18:21

mais, sapristi, que faisait une gamine de 15 ans, dehors à 22 h30 !! décidément, on marche sur la tête … il y a 35 ans, alors que mon fils aîné avait 16 ans (!) il ne “traînait” pas dehors à 22 h 30, seul en pleine campagne !! et c’était un garçon .. le père “proteste” mais je pense qu’il ferait bien de s’interroger sur la responsabilité conjointe de lui-même et son épouse à savoir laisser une gamine seule en pleine nuit …. cela me dépasse totalement …

Michelle
Michelle
Hors Ligne
Membre Admirable
Répondre à  Marie DEVOUX
03/11/2023 20:57

Ce que les temps ont changé en 35 ans : à 13 ans une “gamine” en fait 18 et en a le comportement libre. Tous les parents actuels ont du mouron à se faire sauf s’ils ont le courage d’éduquer leurs garçons aussi pour qu’ils respectent les femmes.

Michelle
Michelle
Hors Ligne
Membre Admirable
03/11/2023 17:17

Et alors, elle s’est battue toute seule, et à consenti….çà c’est comme d’habitude. Moralité, ne montez pas ou ne recevez pas, même un presque connu…! dans une voiture ou chez vous. Bientôt, il faudra un garde du corps pour aller et venir.