Inauguration du nouveau QG de la police municipale de Toulouse en présence de Gérald Darmanin

police
©ACTUFDO

Le samedi 7 octobre, le ministre de l’Intérieur a présidé l’inauguration du nouveau quartier général de la police municipale de Toulouse, situé à Basso Cambo, et a confirmé la future installation d’un commissariat de police nationale, sans préciser la date exacte. Cette annonce marque un tournant significatif pour les forces de l’ordre dans la région.

Nouveau Quartier Général de la Police Municipale

Le nouveau quartier général de la police municipale est situé à Basso Cambo, à environ sept kilomètres du centre-ville de Toulouse. Bien que cela puisse sembler éloigné, il est important de noter que l’emplacement stratégique du quartier général offre un accès rapide à toute la rive gauche de la Garonne et au périphérique. Selon Jérémie Cazaux, directeur de la police municipale, cela permet aux agents de se rendre dans le centre-ville en seulement un quart d’heure en conditions de circulation normales.

L’une des caractéristiques clés du nouveau quartier général est l’armurerie. Contrairement aux anciens locaux, les agents n’ont plus besoin de remplir des registres papier. Ils utilisent désormais un système de badge électronique et un code personnel pour accéder à leurs casiers individuels, où sont stockées leurs armes et munitions. Cette innovation a considérablement réduit le temps nécessaire pour la prise de service, passant de 30 à 45 minutes à une vingtaine de secondes peut-on lire dans le journal France Bleu.

Investissement et Besoins Croissants

La ville de Toulouse a investi environ 600 000 euros dans l’armurerie du nouveau quartier général, faisant partie d’un investissement global d’environ 30 millions d’euros. Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, souligne l’importance de ces améliorations, notamment en raison de l’augmentation des effectifs de la police municipale sous sa direction depuis 2014. Les nouveaux bureaux sont quatre fois plus grands que les anciens locaux des Carmes, offrant un espace plus adapté pour les opérations de sécurité.

L’adjoint au maire chargé de la sécurité, Emilion Esnault, se félicite également de la prochaine installation d’un nouveau commissariat de police nationale, qui réunira les quelque 650 policiers nationaux actuellement répartis entre plusieurs sites. Cette consolidation devrait réduire les pertes de temps liées aux déplacements entre les différents sites et renforcer la collaboration entre les forces de police nationale et municipale.

Réactions Positives de la Communauté

Les habitants des quartiers environnants, tels que Le Mirail et La Reynerie, se montrent optimistes quant à l’impact positif de ces développements sur la sécurité de leur région. Ils espèrent une présence policière plus visible pour lutter contre les incivilités, le trafic de drogue et d’autres problèmes de sécurité.

La perspective d’une coopération renforcée entre les forces de police nationale et municipale suscite également un sentiment de confiance parmi les résidents. Les améliorations apportées au quartier général de la police municipale et la future ouverture du commissariat de police nationale sont perçues comme des mesures positives pour la sécurité de la ville de Toulouse.

Bien que le ministre de l’Intérieur n’ait pas encore précisé la date d’ouverture du nouveau commissariat de police nationale, ces développements promettent d’améliorer la sécurité et le bien-être des citoyens dans la région de Toulouse.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Françoise Saget
Françoise Saget
Hors Ligne
Membre Actif
10/10/2023 10:49

Je me demande à quoi ça va servir, puisque ces policiers doivent rester passifs!!!!

❤ odile
❤ odile
Hors Ligne
Membre Célèbre
09/10/2023 20:15

Bonne nouvelle. Merci à la ville de Toulouse pour son investissement dans de meilleures conditions d’intervention. Bonne future collaboration de la police nationale et municipale.