Perpignan : Armes de guerre, munitions, argent liquide découverts à l’issue d’un refus d’obtempérer

municipale
© Maxime Spannagel Photographie

Dans la nuit du lundi 4 septembre 2023, à Perpignan, les forces de l’ordre ont procédé à l’arrestation d’un conducteur et de son passager. Tout a commencé aux alentours de 23 heures, lorsque des agents de la police municipale effectuaient une patrouille dans le quartier du Bas-Vernet. Ils ont repéré un véhicule Peugeot 308 roulant à une vitesse bien au-dessus de la limite autorisée.

Les policiers ont alors décidé d’intercepter le véhicule en activant leurs avertisseurs sonores et lumineux. Comme le relate L’Indépendant, le conducteur a refusé de s’arrêter et a pris la fuite en empruntant les rues avoisinantes. La poursuite s’est terminée sur un parking sans issue, où le véhicule a été arrêté.

Lors de l’inspection du conducteur et de son passager, les policiers ont découvert un sac contenant une arme, des munitions, ainsi que la somme de 5 000 euros. Les deux individus, âgés de 30 et 39 ans, ont été immédiatement arrêtés et conduits au commissariat, où ils ont été placés en garde à vue prolongée. L’enquête a été confiée à l’unité de lutte contre les stupéfiants et l’économie souterraine.

Par la suite, lors d’une perquisition effectuée au domicile du père de l’un des suspects, qui lui aussi a été placé en garde à vue pour les besoins de l’enquête, les forces de l’ordre ont mis la main sur plusieurs autres armes de guerre et des munitions de différents calibres, notamment du 7.62mm, 7.65mm et 9mm.

Les deux individus, déjà connus défavorablement des autorités, sont désormais poursuivis pour refus d’obtempérer, détention non autorisée d’arme de catégorie B et blanchiment d’argent. Ils ont été déférés au parquet du tribunal de Perpignan en vue de leur jugement imminent en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Isradama
Isradama
Hors Ligne
10/09/2023 00:17

Même pas en détention provisoire ?