Etats-Unis : L’incroyable sauvetage d’une femme enchaînée au sol depuis deux jours par son ex-compagnon

Capture Daylimotion @LeParisien

Un homme de Louisville a été appréhendé suite à des actes d’une horreur extrême, ayant enchaîné sa compagne dans leur résidence à Louisville, Kentucky, durant une période s’étendant au moins sur deux jours, selon les autorités locales. Moises May, âgé de 36 ans, a été formellement accusé de plusieurs chefs d’inculpation, notamment enlèvement, intimidation, mise en danger de la vie d’autrui, agression, menaces et harcèlement.

Les faits se sont produits mercredi dernier vers 19 heures, lorsque les forces de l’ordre ont été alertées et dépêchées dans un quartier résidentiel de la ville en réponse à des appels de voisins signalant des cris de détresse. Sur les lieux, les agents ont remarqué une femme en état de détresse à travers une fenêtre du deuxième étage.

Comme le relate Le Parisien, la porte étant barricadée, les officiers ont utilisé une échelle empruntée auprès d’un voisin pour atteindre la fenêtre du deuxième étage, dévoilant alors une scène digne d’une ère médiévale. Les détails de cette intervention inhabituelle ont été capturés sur vidéo et publiés par la police.

Avec l’aide de l’échelle, les agents ont réussi à pénétrer dans la résidence où ils ont trouvé une femme en état de panique avancé. Les forces de l’ordre ont dévoilé que la femme était attachée au sol par des chaînes fixées avec des vis, et une partie de la chaîne était également verrouillée autour de son cou à l’aide d’un cadenas.

Les premières constatations de l’enquête révèlent que la femme, qui reste anonyme pour des raisons de sécurité, aurait eu un différend verbal devenu violent avec l’homme qui partageait sa vie, plus tôt dans la semaine. Le suspect, Moises May, aurait alors agressé la femme, la maintenant au sol dans la salle de bains pendant qu’il utilisait une machette pour lui couper la majeure partie de ses cheveux. Suite à cet acte violent, la femme aurait fui la maison.

Cependant, lorsqu’elle est retournée chez elle le jour suivant pour récupérer ses affaires, May aurait verrouillé les portes avec un cadenas dont il détenait la seule clé, la retenant ainsi prisonnière à l’intérieur. Selon le rapport d’arrestation, il l’aurait également forcée à enlever certains de ses vêtements et aurait proféré des menaces de mort envers elle. Après l’avoir enchaînée à l’étage, May aurait quitté la résidence en emportant le téléphone de la femme pour l’empêcher de demander de l’aide.

Malgré tout, la victime enchaînée a réussi à se libérer et à appeler à l’aide par la fenêtre, échappant ainsi à un sort potentiellement tragique. La police a confirmé que la femme et Moises May avaient un enfant en commun. Ce dernier a comparu en justice le samedi suivant et a plaidé non coupable. Une caution de 100 000 dollars lui a été imposée, et sa prochaine comparution en tribunal est prévue pour le 28 août prochain.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Abdel-nanterre
Abdel-nanterre
Hors Ligne
25/08/2023 16:07

Et ça veut donner des leçons aux musulmans…

patricialatil9@gmail.com
patricialatil9@gmail.com
Hors Ligne
25/08/2023 12:30

Cet individu très dangereux ira pour longtemps en prison
Suite a ces actes immondes

En Amérique c’est pas la France
Les peines sont très sévères

Bon rétablissement et soutien a la victime