Roanne : Un père condamné pour avoir lynché l’agresseur sexuel présumé de sa fille de 6 ans

Un père de famille a été jugé pour violences aggravées aux côtés de trois de ses amis. Il a reconnu avoir voulu se faire justice lui-même après l’agression sexuelle de sa fille de 6 ans.

Le procureur de Roanne a requis 18 mois de prison dont 6 à 9 mois avec sursis probatoire de 2 ans contre un père de famille. Sa peine est aménageable.

Les faits se sont produits fin octobre 2022. Sa  fille de six ans avait été agressée sexuellement en pleine nuit à son domicile de Roanne. L’agresseur était entré de nuit dans sa maison. Le lendemain soir, Aniss, le père de l’enfant, avait alors organisé une ronde dans le quartier et était tombé sur le suspect, un adolescent de 16 ans qu’il avait ensuite lynché avec trois de ses amis. Une version démentie par le père de famille, qui prétend être le seul à avoir frappé l’adolescent relate BFMTV.

Des peines de prison ont également été requises contre deux autres prévenus qui auraient bien frappé le mineur selon le procureur: 1 an dont 6 mois avec sursis et 2 ans dont un an avec sursis. Le parquet a demandé la relaxe du quatrième prévenu car le procureur n’était pas sûr de son implication.

À la barre, le père de famille a reconnu ses torts, mais a avoué avoir été dépassé par l’émotion. “Je ne le referai pas, c’est inacceptable. Je sais qu’on a pas à se faire justice soi-même mais je me suis défoulé. J’ai pété un câble. Comment réfléchir dans ces moments-là?”, a-t-il lancé.

Et vous, qu’auriez-vous fait ? répondez en commentaire ⬇️

ADHÉRER

Pour nous Soutenir !
2 /mois
  • Soutenir le Site
  • Naviguez sans Publicité
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
André
André
Hors Ligne
25/01/2023 18:00

Il fallait peu être le félicité lui offrir un coup à boire………Pauvre France

Lohez
Lohez
Hors Ligne
25/01/2023 11:38

Pourquoi l’article ne précise t’il pas la nationalité du jeune soit disant nineur ni sa façon de vivre (guinéen en foyer) les journalistes seraient t’ils achètes

odile
odile
En ligne
Répondre à  Lohez
26/01/2023 18:34

La réponse est dans la question. Il ne faut discriminer personne et ne pas faire savoir que des immigrés commettent des crimes et délits.

PETER
PETER
Hors Ligne
25/01/2023 11:27

une honte de plus ;laxisme;etat/justice/plitiques;tout est organise depuis longtemps;12 balles pour tous ces cloportes!

odicle
odicle
En ligne
25/01/2023 11:08

Je résume. Un guinéen se retrouve à Roanne, soi-disant mineur -ce qui reste à prouver- il est hébergé depuis 15 jours dans un foyer voisin à 4000 € par mois. La nuit il sort, donc les mineurs ne sont pas surveillés. Il rentre dans une maison déjà repérée, la mère le surprend au 1er sortant de la chambre de sa fillette de 6 ans qui a sa culotte baissée. Trop c’est trop, la nuit suivante il revient, se fait tabasser, porte plainte et NIE les faits. Il est toujours en préventive. Son avocat va plaider quoi ? Il ne savait pas qu’il est interdit de violer en France, il ne parle pas français et ne connait donc pas nos lois… Merci l’immigration choisie ! En sachant tout ça, oui il a mérité qu’on lui fasse la honte, il s’en souviendra.
“Quand ils ont su que c’était une agression sexuelle caractérisée et qu’ils ont vu l’agresseur qui rôdait à nouveau dans le quartier le lendemain, ils ont agit en état de légitime autodéfense” (avocat de l’un des amis du père).

ESTEB
ESTEB
Hors Ligne
24/01/2023 21:54

la justice ou plutot l injustice est permanente dans ce pays …………………..le laxisme et/ou la clemence sont honteux et répétés……………..les francais se feront justice eux memes de plus en plus souvent

Romeme
Romeme
Hors Ligne
24/01/2023 21:20

Je pense que n’importe qui aurait eu la même réaction. On ne doit pas faire justice soit-même mais l’on assiste à toutes sortes d’agressions. La justice a tranché mettant en garde les futures victimes. Si vous êtes agressé ne faites rien ! Il suffit de porter plainte (si vous êtes toujours en vie) J’ai déjà porté plainte et il y a eu représailles ! Une autre fois j’ai porté plainte et eu réparation, il a fallut réclamé le compte rendu au bout de trois mois. Le prévenu était parti sans laissé d’adresse. Résultat le délai de recours est devenu caduque. Merci la justice !

Isradama
Isradama
Hors Ligne
Répondre à  Romeme
24/01/2023 22:03

La mère avait déjà porté plainte mais ils n’en ont eu que faire.

ADHÉRER

Pour nous Soutenir !
2 /mois
  • Soutenir le Site
  • Naviguez sans Publicité

Inscrivez-vous et recevez nos emails