Paris : Le sol de la Maison de la radio s’effondre en plein concert. Plusieurs blessés.

Ce samedi 21 janvier 2023 se déroulait le concert du rappeur Nes à la Maison de la radio à Paris. Les choses ne vont pas se dérouler comme prévues.

En effet, aux alentours de 22h30, en plein “pogo” comme l’explique Le Parisien, le sol s’est dérobé sous les pieds des spectateurs. Des dizaines de personnes viennent de chuter de 1,40 m.

Des vidéos ont été postées sur les réseaux sociaux. On voit les spectateurs s’immobiliser, le rappeur lui-même ne comprend pas tout de suite ce qu’il se déroule dans la fosse.

Selon la préfecture de police de Paris, 12 blessés légers sont à déplorer. Les victimes ont rapidement été prises en charge par les secours.

ADHÉRER

Pour nous Soutenir !
2 /mois
  • Soutenir le Site
  • Naviguez sans Publicité
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Isradama
Isradama
Hors Ligne
23/01/2023 12:43

Ça s’appelle l’effondrement du service public. Quand tout est construit avec comme maître mot “bon marché”, ça n’en est que la suite logique. Et encore, vous ne voyez là que le haut de l’iceberg, vous ne connaissez pas les coulisses. Moi, oui, pour y travailler depuis 40 ans. Je ne crache pas sur Radio France qui m’a nourrie depuis toutes ces années, je crache sur ce qu’elle est devenue depuis 5 ans ; une entreprise marchande, woke, intolérante, sectaire, paritaire et tant pis si le mec était plus au fait que la nana. Bref une entreprise de gauche sans pluralité, dotée d’animateurs vivant dans un entre-soi odieux et insupportable.
Ce type de concert qu’on y trouve maintenant est bien à l’image de ce que je décris. Avant nous avions le beau et l’excellence ouverts à tous. Maintenant, voyez vous-même… On a touché le fond mais on creuse encore.

odile
odile
Hors Ligne
Répondre à  Isradama
23/01/2023 21:51

Mais oui Isradama. Et un des ces quatre des ponts non entretenus s’effondreront aussi. Pourquoi faire de l’excellence quand on peut se payer de la daube pas chère ?! Je me souviens des grèves en 2019. Suite à la baisse des subentions on a supprimé 299 postes mais crée 76 “profils indispensables pour garantir l’avenir”. Le célèbre Chœur du philarmonique a été purgé de 30 chanteurs sur 90. Chez les “woke” la musique classique est intrinsèquement raciste (comme le ballet, le yoga, nos chiens et chats blancs, la gastronomie, etc): privilège des blancs oppresseurs qui se sont inspirés de la musique noire. Bien-sûr, qui n’a jamais condamné les honteuses sonates pour tam-tam du petit Mozart, tant jalousé et mort pauvre ? Si ce n’est toi c’est donc ton frère, saut que Berlioz, Chopin, Gounod ou Bach n’avaient pas leur carte du kkklan et nous non plus. Néanmoins la musique classique “participe à la destruction active de la culture et la remplace par son propre récit suprémaciste blanc”. Miserere stop mea-culpa.
Sinon quoi de plus contemporain pour s’élever l’âme que d’entendre chanter: “je rentre dans des crèches je tue des bébés blancs, il faut les pendre et leurs parents avec” ? Ca adoucit tout de suite les moeurs et ça annonce la couleur du tiroir-caisse.
Tout ça n’apporte rien de bon à la société, dont Sandrine Rousseau (encore elle) compte déconstruire les fondements et faire “disparaître les vieux (boomers) ils ont bien profité, rendu quelques services et ça s’arrête là”. Couac !

Isradama
Isradama
Hors Ligne
Répondre à  odile
24/01/2023 00:11

Je peux vous en parler, de la création des postes, c’est scandaleux ! Cette incompétente Sybile Veil a créé des postes pour l’égalité des chances, la parité, le harcèlement, le sexisme, les discriminations etc. etc. Ces postes sont payés à temps plein pour lutter contre ce qu’ils appellent “les risques”. On a même une formation normalement obligatoire mais à laquelle je refuse de me rendre. Pour tout vous dire, j’avais cru en recevant le courrier de la direction qu’il s’agissait des risques, oui, mais d’attentats. Il faut savoir que pour ces créations de postes il a fallu en supprimer beaucoup, notamment dans notre orchestre. Bref, Radio France s’écroule et pourtant leurs radios de gauchistes est au plus haut. C’est à n’y rien comprendre. 😞

Isradama
Isradama
Hors Ligne
Répondre à  Isradama
24/01/2023 00:22

Ils n’appellent pas ça “les risques” mais “les situations à risques”

odile
odile
Hors Ligne
Répondre à  Isradama
24/01/2023 03:01

Je vous ai parfaitement comprise. Juste une question stupide: concernant les corps de ballets. Serions-nous admises -sans nous faire remarquer- dans un ballet africain représentant la culture de ces peuples ?! Ou au milieu des ballets tahitiens en tant qu’européenne blonde ?! NON parce que la culture est l’héritage des racines revendiquées d’un peuple et doit le rester. Tout en étant humaniste, je suis pour les expériences inclusives multiculturelles où chacun peut rêver de remporter un challenge qui n’était pas à sa portée. Mais de là à poser des ultimatum aux revendications victimaires (handiphobie, grossophobie, homophobie, nanophobie, transphobie, ethnophobie et ?) pour se professionnaliser au sein d’académies harmonieusement constituées, c’est viser leur destruction.
Chacun son sens de l’esthétIsme. Moi je vomis quand je vois certaines traditions comme appliquer une grosse pâte blanche sur le visage, boire du sang et montrer ses dents en riant. Et ce n’est pas parce que toi, petit, tu rêves de cravacher un chameau pour être le premier de la course qu’on va en importer pour ta satisfaction à toi.
Le wokisme est très dangeureux, ils ont peur de Mme Le Pen mais c’est le totalitarisme qui est en route !! Des lecteurs relisent les futurs livres chez les éditeurs pour les réecrire ou les refuser si on n’est pas d’accord ! Des milliers de salariés de tous secteurs sont licenciées (trop blancs, refus de soumission, refus d’aboyer quand un élève se déclare être un chien). C’est la Chine et l’Urss, camarade.
Une loi du talion sans fin où chacun se fait justice et réclame surtout de l’argent. Ca procède d’un certain sadisme aussi. Réecrire l’histoire du monde, les sciences, l’art, le genre du sexe, tout y passe. Cinéma. Comment obtenir un quasi financement ? In-clu-si-vi-té obligatoire: couleurs, poids, trans- homo, handi. Même si c’est un navet. Le film d’auteur zéro.
L’immigration de masse leur fait plaisir pour en finir avec les européens, sauf qu’un jour ce n’est plus la Chine qui s’éveillera… j’ai lu qu’elle n’est d’ailleurs plus d’accord avec ce que la Russie fait de l’Ukraine. Bref bienvenue dans le monde psychiatrisé, contrôlé au mot près, tout est à l’envers. 1984 ! Amitiés,

ADHÉRER

Pour nous Soutenir !
2 /mois
  • Soutenir le Site
  • Naviguez sans Publicité

Inscrivez-vous et recevez nos emails