Manifestation pour la réforme des retraites à Paris : Un manifestant amputé d’un testicule après un mauvais coup reçu par un policier

Manifestation Paris

Un homme de 26 ans, blessé lors de la manifestation du 19 janvier, annonce au journal “Libération” qu’il va porter plainte contre la police avoir subi une amputation testiculaire.

L’homme qui serait un photographe espagnol, âgé de 26 ans, a été grièvement blessé par un coup de matraque au niveau de l’entrejambe lors de la manifestation du 19 janvier 2023 contre la réforme des retraites à Paris.

Il va porter plainte contre le policier qui l’a frappé, révèle Libération, dimanche 22 janvier. “Pour que cela s’arrête, car je ne suis pas la première personne à subir des violences de la part de policiers. Sauf que là, la scène était filmée”, justifie Ivan S. auprès du quotidien. Hospitalisé jeudi, le manifestant a été amputé du testicule droit, explosé par le coup.

Auprès de Libération, son avocate, Lucie Simon, précise que la plainte va être déposée pour “violences volontaires ayant entraîné une mutilation”. “Il était à terre, un appareil photo dans les mains, quand le policier a délibérément visé ses parties génitales dans un geste dont la gratuité confine au sadisme. Aucune justification ne saurait être apportée à de telles violences, elles sont inacceptables et ont des conséquences irréversibles”, argumente-t-elle.

Le porte-parole du gouvernement, Oliver Véran, a réagi dimanche sur BFMTV“Ce qui lui arrive est dramatique (…) Il faut qu’il y ait une enquête claire”, a-t-il déclaré. Contactée par franceinfo, la préfecture de police de Paris assure que les faits se sont déroulés “dans un contexte d’extrême violence et dans le cadre d’une manœuvre de police pour interpeller des individus violents”“Le préfet de police de Paris a demandé au directeur de l’ordre public et de la circulation à ce que les circonstances exactes de l’incident rapporté soient éclaircies”, ajoute-t-elle.

Cette scène se déroule juste après celle-ci, où les forces de l’ordre reçoivent de nombreux projectiles, dont d’énormes planches de bois.

N’hésitez pas à donner votre avis en commentaire. Merci

ADHÉRER

Pour nous Soutenir !
2 /mois
  • Soutenir le Site
  • Naviguez sans Publicité
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
odile
odile
Hors Ligne
24/01/2023 11:38

Ah ça jase la police a mutilé un photographe. Mais est-ce un pro ou un sympathisant antifa ? S’il portait un ciré jaune, on aurait titré “la police émascule un marin” ! Dire qu’il y en qui se les font enlever…J’ai encore regardé les vidéos, c’est monstrueux ce que les policiers reçoivent comme projectiles. Des lattes et des pieux en bois ! Les petites frappes ne reculent pas, c’est humiliant. Ces agents doivent penser et réagir au quart de seconde pour rester groupés et se maintenir. Le moindre faux et c’est la mêlée. Même expérimentés, il leur faut des nerfs d’acier, ça n’use pas que les souliers… Combien de nos FDO sont invalides ? N’ont pas pu reprendre leur poste après avoir été massacrés par des racailles ? Et les suicides ? Vous souvenez-vous des tags à Paris: “suicidez-vous” ? Ils ont assez de couilles pour brûler notre drapeau alors…

Patricia Latil
Patricia Latil
Hors Ligne
23/01/2023 13:36

On a vu la vidéo à la télé ce matin
les policiers se sont fait attaquer et caillasser de toutes parts!

il faut comprendre que les policiers soient a bout de nerfs tous les jours ils se font caillasser insulter blesser gravement !

Attendons la fin de l’enquête !

la personne blessée se trouvait au mauvais endroit !
peut-être au milieu des casseurs!

Soutien aux policiers qui nous protègent chaque jour !

Trebor
Trebor
Hors Ligne
23/01/2023 08:48

Pas de panique il lui en reste une, si il ne voulait pas prendre un mauvais coup fallait pas rester là, cela fait partie des risques du métier. Il faut arrêter de pleurer à chaque fois. Habillé comme un casseur, au milieu des casseurs, jouant des coudes pour être au plus près de l action, gênant le travail des FDO il a pris un mauvais coup. C est dommage pour lui mais si il ne voulait pas que ça lui arrive c était à lui de réfléchir et de prendre les décisions pour ne pas prendre un coup. Quand on se jette dans la mêlé entre les adversaires faut pas s étonné d en prendre une

Vingtras
Vingtras
Hors Ligne
22/01/2023 14:57

Ce type de “photographes de presse”,semblent assez clairement à la recherche du buzz,de la photo magique qu’ils pourront aller vendre aux journaux friands de cette catégorie de clichés.Confondre un flic, quoi de plus excitant mais pour cela, il faut aller au plus près,quasi au contact de FdO.Quoi de plus ressemblant qu’un photographe casqué,foulard sur le visage d’un black blok casseur de flic? un simple brassard “presse” qu’on trouve sur internet pour 3 € !!

odile
odile
Hors Ligne
Répondre à  Vingtras
22/01/2023 22:10

Tout à fait d’accord. On attend les conclusions de l’enquête et on soutient ce policier qui sera lynché, Lfi en tête. Si ce n’était pas un espagnol, demain on aurait eu une manif à la traoré. Ces anars anti-France ont assez de couilles pour brûler notre drapeau, alors une de moins… comme disait M. Macron lui-même : ça lui en touche une sans faire bouger l’autre !!!

ADHÉRER

Pour nous Soutenir !
2 /mois
  • Soutenir le Site
  • Naviguez sans Publicité

Inscrivez-vous et recevez nos emails