ALERTE ATTENTAT à Montpellier : Panique générale. Sirène. SMS inquiétant. Ce que l’on sait

Alerte attentat Montpellier
Alerte attentat Montpellier

Ce lundi 5 décembre, l’alerte attentat a été déclenchée par un agent de sécurité du CHU de Montpellier. Créant une panique générale pour les habitants.

Ce lundi 5 décembre, un agent de sécurité du CHU de Montpellier a involontairement déclenché l’alerte attentat à la place de l’alarme incendie. Les sirènes ont donc retenti sur le site hospitalier et aux alentours, provoquant l’affolement chez certains Montpelliérains, qui ont partagé leur inquiétude sur les réseaux sociaux.

“Échappez-vous immédiatement”

Le plus inquiétant, vers 21h15,  les salariés dont les soignants de l‘hôpital Arnaud de Villeneuve ont reçu un SMS. Ce dernier disait : “Échappez-vous immédiatement si vous pouvez le faire sans danger ou cachez-vous, fermer la pièce où vous vous trouvez, éteignez les lumières et mettez votre téléphone en mode silencieux et attendez l’arrivée des secours”. 

Par chance, il s’agissait d’une fausse alerte. Les sapeurs-pompiers du Sdis 34 intervenaient après un appel indiquant une fumée suspecte détectée sur le site du CHU de la route de Ganges, sur le campus de la faculté de médecine. Un agent de sécurité a appuyé involontairement sur le bouton d’urgence de l’alerte attentat, alors qu’il devait déclencher l’alerte incendie.

La Faculté de Médecine, la préfecture de l’Hérault, les pompiers du département ainsi que la Croix Rouge ont tenu très rapidement à rassurer les internautes. “Aucun danger n’est à craindre sur les lieux”. 

ADHÉRER

Pour nous Soutenir !
2 /mois
  • Soutenir le Site
  • Naviguez sans Publicité
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
odile
odile
Hors Ligne
06/12/2022 20:39

Ce n’était pas un incident sans conséquences, j’ai voulu en savoir plus.
21h30 Une panique générale a eu lieu quand ont retenti pendant 15 minutes des sirènes d’alarme aux sons puissants à l’américaine et inconnus de la population, en pleine nuit…
On comprend la frayeur des gens qui n’ont jamais entendu rugir ces sirènes n’étant pas celles actionnées chaque premier mercredi du mois.
22h55 La direction du CHU publie un message d’information rassurant via intranet du CHU, suite aux inquiétudes du personnel et des patients. Et remercie les forces de l’ordre pour leur réactivité et le dispositif de sécurisation déployé.
Mais il ressort de cette erreur que de nombreuses personne se sont plaintes du manque d’information concernant ces sirènes attentat. Elles comprenaient qu’il se passait quelque chose d’anormal mais quoi ? On se met à leur place, il aurait pu se produire des accidents, voire des suicides.
“Que fallait-il faire en entendant cette sirène lugubre, dont nous ne connaissions pas la teneur ? Rester à domicile ? Sortir dans la rue ? S’enfuir en voiture avec femme et enfants ? Après, les autorités se plaignent que les 17, 18, 112 et 15, les numéros d’urgence soient saturés d’appels. C’est bien beau d’installer des sirènes d’alerte de la population, mais, il est primordial et urgent en ces périodes du risque d’attentat terroriste le plus haut d’informer”… Comme quoi aucune erreur n’est banale. (source Metropolitain 6 décembre 2022).

ADHÉRER

Pour nous Soutenir !
2 /mois
  • Soutenir le Site
  • Naviguez sans Publicité

Inscrivez-vous et recevez nos emails