Fraude au concours de commissaire : Un haut responsable soupçonné d’avoir communiqué les sujets à sa maîtresse

Il est soupçonné d’avoir transmis les sujets à sa maîtresse, commandante de police. Michel Dupuch, inspecteur général, a été mis en examen pour “fraude à un concours public”.

Frédéric Dupuch, l’un des plus influents responsables de la police, s’était juré de faire accéder sa maîtresse au sommet de la hiérarchie, en assurant son succès au concours interne de commissaire.

C’est le chef de l’Etat qui, par décret, a mis fin à la carrière de Frederic Dupuch la semaine dernière. Comme le relate FranceTV, le courrier contenant la révocation a été envoyé la semaine dernière, sans plus de détail pour le moment.

Un conseil de discipline s’était tenu au mois d’octobre. C’est à la suite de celui-ci que ces décisions ont été prises. Une procédure accélérée car Frédéric Dupuch, selon les informations de France Inter, souhaitait faire valoir ses droits à la retraite au 1er décembre. L’Etat voulait donc le révoquer avant cette date.

Mise en examen pour le même motif, la maitresse du haut fonctionnaire a également été révoquée par courrier.

Commentez nos articles ! Vous voulez nous soutenir ? Nous avons besoin d’aide ! MERCI !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Patricia Latil
Patricia Latil
26/11/2022 20:52

C’est normal qu’ils soient révoqués ces deux là !
frauder aux concours de la police , j’ai encore jamais vu cela ! Écoeurant !

ils doivent être punis très sévèrement !

ils feront des ménages ou auxiliaire de vie chez les personnes âgées.
ou d’autres métiers !

Soutien aux forces de l’ordre
qui eux sont courageux !
et honnêtes !

Mary
Mary
25/11/2022 15:41

Quel gâchis pour une fin de carrière et quelle humiliation ! Ce Monsieur va avoir beaucoup de temps maintenant pour réfléchir et peut-être se retrouver seul.
Triste retraite.

Isradama
Isradama
25/11/2022 15:18

Dur dur pour les deux larons ! Un peu de réflexion les aurait mieux servis que le truandage. Quelle horrible et humiliante fin de carrière !
On ne connaît pas l’âge de la maîtresse mais si elle est plus jeune (c’est souvent le cas) j’espère pour elle qu’elle a des capacités pour se recycler. Direction Pôle Emploi métiers en tension.

Inscrivez-vous et recevez nos emails