Policier Tué à Bruxelles : L’assaillant est Yassine M. un ancien détenu radicalisé

police Belge
police Belge

Jeudi soir un Bruxelles, un policer est mort poignardé au niveau du cou. Un autre a été blessé lors d’une attaque à l’arme blanche par un individu criant “Allah Akbar”. La justice antiterroriste s’est saisie de l’enquête.

L’assaillant qui a poignardé à mort un policier jeudi soir à Bruxelles est un ancien détenu pour des faits de droit commun, mais qui était fiché par l’organe belge d’analyse de la menace terroriste (Ocam), a annoncé vendredi le parquet fédéral.

Yassine M. est né en 1990 à Bruxelles. Lors de son attaque au couteau hier, il a crié “Allah Akbar”. il s’en est pris à deux policiers dans leur voiture.  L’un d’eux n’a pas survécu, l’autre, blessé à un bras, est hors de danger.

Selon les informations belges, l’individu s’était présenté le matin des faits dans un commissariat de la capitale belge en demandant d’être « pris en charge au niveau psychologique ». « Il tenait des propos incohérents, parlait de la haine contre la police », a raconté le procureur de Bruxelles, Tim De Wolf.

Après avis d’un magistrat, il a été accompagné par des policiers à l’unité psychiatrique de l’hôpital Saint-Luc, où il a été pris en charge par des infirmiers. Il a ensuite pu quitter l’hôpital dans des conditions que l’enquête devra éclaircir. Selon le procureur, Yassine M. « ne remplissait pas les critères légaux » pour un internement d’office, car il était « volontaire » pour recevoir des soins. Une loi de 1990 encadre strictement les restrictions de liberté pour les personnes souffrant de troubles psychiatriques.

L’agression mortelle s’est produite jeudi vers 19 h 15 (18 h 15 GMT) sur la commune bruxelloise de Schaerbeek, dans le quartier de la gare Bruxelles-Nord. Le suspect, armé d’un couteau, a attaqué un véhicule de police arrêté à un feu rouge, et le policier au volant a reçu « un coup à la hauteur de la gorge », a détaillé le parquet fédéral. L’assaillant s’est ensuite déplacé vers le passager, frappé au bras droit. Ce dernier a pu appeler d’autres policiers, il a dit avoir entendu le suspect crier « Allah akhbar » détaille le journal Le Point.

Yassine M. a été la cible de tirs de riposte par une patrouille arrivée en renfort, et « blessé par balle », il a été conduit à l’hôpital. Le policier frappé à la gorge, Thomas M., 29 ans, n’a pas survécu, tandis que son collègue, Jason P. (23 ans) « a été admis aux urgences où il a été opéré cette nuit », toujours selon le parquet fédéral. Il est désormais hors de danger.

ADHÉRER

Pour nous Soutenir !
2 /mois
  • Soutenir le Site
  • Naviguez sans Publicité
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
odile
odile
Hors Ligne
14/11/2022 14:08

L’impressionnant hommage des policiers à leur collègue Thomas Montjoie, poignardé jeudi à SchaerbeekDes centaines de policiers de la capitale mais aussi d’autres zones du pays ont rendu ce matin devant le Palais de Justice à Bruxelles un hommage à leur collègue Thomas Montjoie, 29 ans, décédé après avoir été poignardé jeudi rue d’Aerschot à Schaerbeek. L’initiative provient de la CGSP, qui entend également faire de ce rassemblement un acte de protestation. Selon la police, quelque 1.500 agents étaient présents. Des discours ont également été prononcés. (Source 7sur7 Belgique 14/11/2022)
Qu’il repose en paix.

Patricia Latil
Patricia Latil
Hors Ligne
12/11/2022 21:07

Nous présentons nos sincères condoléances à la famille et collègues du policier décédé
un drame horrible !

reposez en paix Monsieur

Bon rétablissement au policier blessé

Respect honneur pour les policiers

Ce terroriste doit aller en prison a perpétuité sans sortie !

ADHÉRER

Pour nous Soutenir !
2 /mois
  • Soutenir le Site
  • Naviguez sans Publicité

Inscrivez-vous et recevez nos emails