Paris : Il fonce sur les forces de l’ordre lors d’un refus d’obtempérer. Un policier ouvre le feu.

Un policier a ouvert le feu sur un véhicule qui lui fonçait dessus dans la nuit de samedi à dimanche à Paris.

Les faits se sont déroulés dans le XIXème arrondissement. Aux alentours de 3 heures du matin, les policiers repèrent un véhicule de type Ford C-Max. Une source proche du dossier a expliqué chez Actu17, “Un véhicule similaire avait été signalé volé il y a une semaine et avait été aperçu à plusieurs reprises en Seine-Saint-Denis”.

Après avoir relevé l’immatriculation de la voiture, les fonctionnaires se rendent compte qu’il s’agit bien du véhicule volé. “Le conducteur, seul à bord, a accéléré un peu pour s’éloigner du véhicule de police et éviter un contrôle”. Les policiers s’approchent de lui à un feu rouge et placent un stop-stick devant sa voiture avant de lui intimer l’ordre de couper le contact.

L’homme a redémarré brutalement pour prendre la fuite. Ayant foncé sur les policiers, l’un d’eux a ouvert le feu à trois reprises sur son véhicule. Un des pneus a été crevé par la herse. Mais le chauffard continue sa route et brûle deux feux rouges. Les forces de l’ordre perdent sa trace.

Vers 4 heures du matin, des gendarmes mobiles, qui ont eu le signalement du suspect sur les ondes, l’interpellent. Âgé de 35 ans, l’individu est placé en garde à vue. Celle-ci sera levée car le trentenaire a été admis à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police (IPPP). Il a finalement été placé à nouveau en garde à vue ce lundi et s’y trouve toujours ce mardi 25 octobre 2022. Une enquête a été ouverte du chef de “tentative d’homicide volontaire sur une personne dépositaire de l’autorité publique”.

Commentez nos articles ! Vous voulez nous soutenir ? Nous avons besoin d’aide ! MERCI !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
zebut le bel
zebut le bel
27/10/2022 19:40

Il y en a qui ont peur de rien visiblement !!!La drogue combinée à l’alcool probablement !

Latil Patricia
Latil Patricia
25/10/2022 21:01

Légitime défense pour les policiers
Bravo au policier qui a tiré

Soutien aux policiers et gendarmes
Respect

Nous avons besoin de vous !

larouille
25/10/2022 19:41

On réserve les soins à la racaille…
On espère que le policier qui a eu le culot de placer une “stop-stick” sera poursuivi pour destruction volontaire de matériel appartenant à autrui…(quoique dans le cas rapporté le véhicule soit volé).
On marche sur la tête dans ce pays ! ! !
PAUVRE FRANCE ! ! !

ESTEB
ESTEB
25/10/2022 17:22

ENCORE UN SOI DISANT DéSéQUILIBRé………………………..D ABORD EN GARDE A VUE PUIS EN PSYCHIATRIE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! BIZARRE ENCORE UN JUGE QUI VA LE CONSIDERER NON RESPONSABLE DE SES ACTES ET INCOMPATIBILTé AVEC LA DéTENTION !!!!!!!!!!!!!!!!!!! SI C ETAIT UN VRAI FRANCAIS CE SERAIT PRISON POINT BARRE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!LA JUSTICE A DEUX VITESSES C EST FONCTION DE TON ORIGINE ………

Inscrivez-vous et recevez nos emails