Refus d’obtempérer à Paris : Un policier de 25 ans présenté à un juge ce dimanche

Mise a jour : Le policier de 25 ans a été mis en examen pour “violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner”. Il est placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de détenir une arme et d’exercer sa profession. Nous lui apportons notre soutien !

Vendredi soir, des policiers parisiens ouvraient le feu sur un véhicule qui fonçait sur eux dans le XIIe arrondissement. L’un des trois tirs atteignait mortellement le conducteur.

Deu policiers avaient été placé en garde à vue dans les locaux de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), chargée de l’enquête, quelques heures après les faits. Si l’un des agents, âgé de 31 ans, est sorti de cette garde à vue, sans poursuite à ce stade, son collègue, lui, n’est pas sorti d’affaire.

Âgé de 25 ans, c’est lui, l’auteur du coup de feu mortel. Il devait être présenté dimanche après-midi à un juge d’instruction en vue d’une éventuelle mise en examen explique Actu17. “violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner”

Par ailleurs, la qualification d’homicide volontaire par personne dépositaire de l’autorité publique, retenue par le parquet de Paris lors de l’ouverture de l’enquête préliminaire vendredi, a été abandonnée à l’aune de l’exploitation de la vidéosurveillance, des constatations et des déclarations des fonctionnaires de police.

Les policiers se sont vus mourir ce jour-là. En moins d’une seconde, ils ont dû faire ce choix difficile d’ouvrir le feu. Juste après les faits, les policiers avaient tenté de réanimer la victime comme le montre notre vidéo postée sur les réseaux sociaux :

Une seconde enquête pour tentative de meurtre sur personne dépositaire de l’autorité publique, confiée au deuxième district de police judiciaire (DPJ), a été ouverte sur les conditions du refus d’obtempérer.

Nous apportons notre soutien aux policiers impliqués et plus particulièrement à l’agent présenté au juge. C’est insupportable ce genre de situation.

Commentez nos articles ! Vous voulez nous soutenir ? Nous avons besoin d’aide ! MERCI !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

14 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Latil Patricia
Latil Patricia
20/10/2022 20:04

Soutien aux policiers
et soutien total au policier qui a tiré
C’était de la légitime défense

Merci d’avance à monsieur le procureur
de faire valoir la légitime défense

Respect honneur aux policiers

Reulier
Reulier
17/10/2022 14:37

C’est désespérant de constater l’augmentation de tous ces refus de contrôle accompagnés de tentatives de blesser ou de tuer des forces de l’ordre. Dans ce genre de situation, comment ne pas accepter que les forces de l’ordre tirent sur le véhicule ? Et surtout comment accepter que le parquet de Paris ait commis l’ignominie d’employer l’expression “homicide volontaire” à l’encontre des policiers qui faisaient leur travail ? C’est révoltant !

zebut le bel
zebut le bel
18/10/2022 12:24
Répondre à  Reulier

HOMICIDE VOLONTAIRE ,c’est parce qu’il y a mort d’homme ce qui pousse à ouvrir une enquête !!!Après, toutes les vérifications ,les “policiers” pourront continuer leur travail ..

REDON
REDON
17/10/2022 08:03

du n importe quoi, les policiers de défendent et c est encore eux qui vont en payer les pots cassés !! elle est belle la justice en france !!!!!

Marie DEVOUX
Marie DEVOUX
16/10/2022 23:38

autrement dit, n os policiers doivent se laisser assassiner sans riposter ??? j’ai connu la même horreur il y a maintenant 36 ans … comme quoi cela ne s’est pas arrangé, et dirions-nous que cela s’est mal aggravé …

Goyé
Goyé
16/10/2022 22:08

Complètement lamentable le policier est mis en examen alors qu il n a fait que son travail ,se defendre et défendre ses collègues, cet automobiliste ,si il était honnête, il n aurais pas refusé le contrôle et serais encore en vie , il y a en a marre de tous ses délinquants qui refusent les contrôles et qu à chaque fois les policiers sont pris à partie comme des quilles ,cette justice laxiste française préfère la racaille à ceux qui sont la pour notre sécurité , courage à ce policier et ses collègues, la justice devrait être revu entièrement, les racailles ont de beaux jours devant eux

ESTEB
ESTEB
16/10/2022 21:38

VOUS AVEZ DIT .JUSTICE !!!!!!!!!!!! LORSQUE L ON REGARDE BIEN COMMENT SE POSITIONNENT LES JUGES ON A L IMPRESSION QUE LES POLICIERS SONT PRéSUMéS COUPABLES !!!!!!!! CELA ME PARAIT ETRE UNE PROFONDE INJUSTICE !!!!! LE PERMIS DE RECOMMENCER DéLIVRé AUX RACAILLES EST UNE ERREUR MONUMENTALE ET UN GRAND DANGER POUR LES FRANCAIS ET POUR NOTRE PAYS .

Latil Patricia
Latil Patricia
16/10/2022 21:29

Soutien aux policiers courage
Nous sommes avec vous !

Légitime défense pour ces policiers !

Mary
Mary
16/10/2022 21:05

Une voiture fonce sur des policiers, néanmoins l’un des policiers se retrouve accusé de “violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner”.
Donc, se défendre signifie user de violences volontaires. Je comprends que ce policier doive expliquer ce qui s’est passé mais pourquoi ces mots accusateurs contre lui ?
Que font vos supérieurs ?
Courage à vous tous.

bénéteau
bénéteau
16/10/2022 21:03



larouille
16/10/2022 20:57

On se fout du monde dans ce pays et la justice est au premier rang du grief.
Les racailles ont de beaux jours devant elles.
Mais quand se réveillera-t-on, merde à la fin ???

Hoarau
Hoarau
16/10/2022 21:16
Répondre à  larouille

L’institution judiciaire est le grand mal et la gangrène de notre société ..c’est elle qui ,de part son laxisme et son incompétence , provoque cette fracture sociétale … Le pire de tout cela ,c’est a la police de veiller sur elle… Fanfaronnade ..

larouille
16/10/2022 23:30
Répondre à  Hoarau

C’est en partie, et uniquement en partie, vrai.
Je ne suis vraiment pas un défenseur des juges, bien au contraire…
Par contre, il suffit de se rendre dans à peu près n’importe quelle juridiction pour se rendre compte de l’état cadavérique de cette institution : état des immeubles et des meubles, état des sanitaires…etc….De plus, tout le monde commande, c’est un bordel monstre et un merdier incroyable…le tout avec nos impôts…
Il n’y a pas une seule entreprise privée qui pourrait se permettre de tels errements.
Illustration parmi tant d’autres que plus aucune administration fonctionne correctement dans ce pays.
Si on persiste dans cette voie, le sous-développement nous guette.
A qui la faute ?…UNIQUEMENT à ceux qui dirigent et à eux seuls.

Inscrivez-vous et recevez nos emails