Grenoble : Des individus armés de Kalachnikov tirent dans un bar et menacent des policiers qui ouvrent le feu

Police
© Kevin Bonkendorf Photographie

Quatre individus ont fait feu samedi matin en direction d’un bar à Grenoble. Alors qu’ils étaient pris en chasse par la police, l’un d’eux aurait visé les forces de l’ordre avec sa kalachnikov. Il a été blessé par les policiers qui ont répliqué. 

Quatre individus circulant dans un véhicule Audi s’en sont pris à un bar du quartier de Saint-Bruno en tirant à l’intérieur de l’établissement“, indique le procureur de Grenoble Eric Vaillant dans un communiqué. 

Le véhicule est ensuite pourchassé par les forces de l’ordre jusqu’au quartier de l’Arlequin où il s’immobilise. 

Les quatre individus ont alors pris la fuite “mais l’un d’entre eux se serait à un moment donné retourné contre les policiers qui le poursuivait” et “aurait visé (les forces de l’ordre) avec sa kalachnikov“, poursuit le procureur. “Les policiers auraient alors tiré sur lui à trois reprises, le blessant à l’épaule“. 

Le suspect a été transféré à l’hôpital et son pronostic vital n’est pas engagé. 

Deux enquêtes ont par la suite été ouvertes. La première sous l’égide de la police judiciaire de Grenoble pour “tentatives d’assassinat en bande organisée” à l’encontre des auteurs de la fusillade du bar ainsi que pour “tentative de meurtres sur personnes dépositaires de l’autorité publique” à l’encontre de l’individu à la kalachnikov. 

La deuxième enquête a été confiée à l’IGPN de Lyon et porte sur “les violences commises par les policiers avec leurs armes de service à l’encontre du blessé“, précise Eric Vaillant.

Une fois de plus, les policiers se retrouvent sous les coups d’une enquête après avoir risqué leur vie. Ils ont dû faire face à un individu armé d’une Kalachnikov. Y a-t-il vraiment besoin d’une enquête ?

Commentez nos articles ! Vous voulez nous soutenir ? Nous avons besoin d’aide ! MERCI !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
zebut le bel
zebut le bel
02/10/2022 12:01

Il a du bol le “blessé” à la kalachnikov ,les “flics” étaient en droit de le descendre …

Garbowski
Garbowski
02/10/2022 11:41

Les policiers ont entièrement raison de se défendre contre ces délinquants de plus en plus nombreux et venant la plupart du temps de pays maghrébins ou autres pour faire leurs lois… Nos policiers ne sont pas là pour se faire tuer sans réagir contre ces voyous qui possèdent des armes de guerre.. Alors donnons la liberté d’expression et la liberté de de sauver leurs vies face aux dangers de tout les jours mais malheureusement pour nos forces de l’ordre dés qu’ils se défendent pour sauver leurs vies aussitôt après une enquête est ouverte… Pourtant la légitime défense est encore prouvée comme à chaque intervention.. Bon courage à vous mesdames et messieurs des forces de l’ordre… Nous avons confiance en vous et de la dureté de votre travail mais certaines personnes ne sans randent pas contre malheureusement….

Mary
Mary
02/10/2022 05:48

L’IGPN devrait s’exprimer autrement, les termes employés sont choquants, non seulement pour les policiers mais pour les citoyens car cela affaiblit le pouvoir de nos forces de l’ordre.
La légitime défense est naturelle pour qui est menacé, la réplique est proportionnelle à la menace.
Courage à vous tous.

Isradama
Isradama
01/10/2022 23:39

Je me demande comment en repliquant à 3 ils n’ont réussi à lui blesser que l’épaule ? Une remise à niveau de tir semble nécessaire dans la police. Je regrette tellement qu’ils ne l’aient pas massacré !
En tout cas j’admire leur courage, bravo à eux.

Isradama
Isradama
01/10/2022 23:31

La réponse est dans votre question. Comme une enquête est paraît-il systématique quand la police utilise son arme, disons que c’est de “bonne guerre”.

Latil Patricia
Latil Patricia
01/10/2022 20:47

Soutien total aux policiers très courageux
légitime défense pour les policiers

messieurs de l igpn merci de reconnaître la légitime défense pour les policiers

Les racailles qui attaquent les policiers doivent aller direct en prison

larouille
01/10/2022 19:47

1/ L’IGPN n’éprouve aucune gène à engager une enquête à l’encontre de policiers menacés par des ordures de la sorte
2/ Les forces de l’ordre, dans ce cas précis, devaient éliminer purement et simplement cette racaille qui n’a pas hésité à les viser avec une telle arme de guerre.

Ringolevio
Ringolevio
01/10/2022 17:59

normal l’enquète, c’est une fusillade entre policiers et truands, il faut voir exactement ce qu’il s’est passé, ça ne veut pas dire que le policier est en infraction, au contraire s’il se fait tirer dessus avec une kalachnikov c’est grave! Là l’enquète peut servir à démontrer les dangers de certains intervention! Pas tous les jours qu’un policier se fait tirer dessus avec une Kalachnokov et ça risque d’augmenter vu l’armement qu’il y aurait dans les cités! Les anciens truand tiraient rarement sur la police! Voyez l’arrestation des papy de l’affaire Kardashian, les policiers savaient qu’avec eux il n’y a rien à craindre!

Inscrivez-vous et recevez nos emails