Laval : Un chauffard refuse d’obtempérer et fonce sur des policiers. Deux sont blessés

© ActuFDO

Ce dimanche 25 septembre, un chauffard, en état d’ébriété a refusé d’obtempérer à un contrôle de police.  Il a pris la fuite et a foncé sur des policiers, blessant deux agents.

Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, vers 3 heures du matin, une patrouille de police remarque une voiture qui roule à vive allure sur une avenue de Laval. Le conducteur grille un stop. Les policiers s’engagent derrière lui afin d’effectuer un contrôle mais l’homme décide alors d’accélérer. La patrouille le prend en chasse dans le quartier du Bourny. 

Comme l’explique le journal France Bleu, l’automobiliste, ne connaissant pas le quartier, arrive dans une impasse. Il fait une marche arrière rapide pour s’en sortir et fonce sur les policiers qui sont arrivés à sa hauteur et qui sont sortis de leur véhicule.

Ils ont juste le temps de se mettre sur le côté en sécurité. Un deuxième équipage est appelé en renfort pour tenter de bloquer la sortie. Le conducteur percute la voiture de police. C’est à ce moment-là que les policiers interviennent pour l’interpeller. Deux d’entre eux ont été légèrement blessés lors de cette intervention en pleine nuit. 

Âgé d’une vingtaine d’années, en défaut de permis de conduire, a été placé en garde à vue. Il est bien connu des services de police.

Ce lundi, le tribunal correctionnel l’a jugé en comparution immédiate. Le procureur de la République a réclamé 8 mois de prison ferme. Finalement, il est condamné à 6 mois ferme sous forme de bracelet électronique. Un jugement qui ne satisfait pas le syndicat de police Alliance, “les sanctions, dans ces cas-là, ne sont pas à la hauteur des faits, on ne peut pas attendre la mort d’un collègue pour des sanctions vraiment dissuasives” réagit un porte-parole mayennais du syndicat. 

Commentez nos articles ! Vous voulez nous soutenir ? Nous avons besoin d’aide ! MERCI !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Inscrivez-vous et recevez nos emails