Nantes : Jeune femme violée par trois Soudanais et policier blessé à coups de pierre. Les faits sont d’une grande sauvagerie

Samedi matin, une jeune femme de 40 ans a été violée par trois individus Soudanais à Nantes. Ces derniers ont également blessé au visage un policier.

Les faits se sont produits quand la victime s’apprêtait à rentrer chez elle à Nantes. Elle a été accostée dans la rue par trois individus manifestement en état d’ivresse. Les trois ressortissants soudanais lui ont demandé de l’argent mais la jeune femme a refusé d’en donner. 

Sitôt après avoir reçu, la victime a été violemment frappée au visage. Ce coup va l’envoyer au sol. Ses agresseurs lui ont alors volé son téléphone portable. Mais son périple ne faisait que commencer. 

Elle a été poussée dans un bosquet ou elle a été violée à plusieurs reprises. 

Elle sera découverte quelques minutes plus tard par un équipage de police. En état de choc et en pleurs, ses vêtements déchirés, elle a été prise en charge et fait une description de ses agresseurs.

Les trois individus seront rapidement interpellés, non sans mal. Il s’agit de ressortissants soudanais qui disposeraient de titres de séjour. Deux étaient déjà connus de la justice. Lors de l’interpellation, l’un des trois suspects s’est rebellé et a asséné un coup de pierre au visage d’un policier, qui a répliqué en faisant usage de son pistolet à impulsion électrique.

Ils sont âgés de 27 ans pour deux d’entre eux et de 17 ans pour le troisième. Deux sont soupçonnés du viol de la victime, le troisième est soupçonné d’avoir frappé le fonctionnaire.

La victime a elle été prise en charge et hospitalisée au CHU de Nantes. Des examens médicaux, réalisés immédiatement après les faits, ont confirmé le viol.

Nous apportons notre soutien à cette jeune femme. Soutien également au policier blessé. Les faits sont insupportables. 

Commentez nos articles ! Vous voulez nous soutenir ? Nous avons besoin d’aide ! MERCI !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

10 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
zebut le bel
zebut le bel
26/09/2022 18:24

Ils sont expulsables !Deux d’entre-eux ont un “titre de séjour” et, sont déjà connu des services !Ils ont violé une femme ,l’autre à “agresser” un policier !Ce sont des “faits graves” ,il faut que la justice les chasse direct au Soudan ou ils seront “internés” .Faut que les gens se mobilisent devant le palais de justice et, faire pression.

peter
peter
26/09/2022 17:28

bientot on pourra leur donner du plomb!

larouille
26/09/2022 14:21

Ah!…toutes ces fameuses “chances pour la France” ! ! !
On va rester inertes face à ces résidus encore combien de temps ???…

Bonnet
Bonnet
26/09/2022 14:05

J’ose même pas imaginer ce que la femme à pu subir la pauvre. Je lui apporte tout mon soutien. Et tout mon soutien a fdo qui a reçu des coups. J’espère que l’individu sera expulsé de France.

Marie DEVOUX
Marie DEVOUX
26/09/2022 14:42
Répondre à  Bonnet

expulsé ??? alors là, vous rêvez …toutes les ONG hab ituelles vont monter au créneau, et l’on n’arrivera jamais à mettre hors de FRANCE ce genre de crapule

MOBILE Arsène
MOBILE Arsène
26/09/2022 21:06
Répondre à  Marie DEVOUX

Commentaire extate bien dis.
Merci à vous dire la vérité qui blesse

Inscrivez-vous et recevez nos emails