Aéroport de Marseille : Un individu qui devait être expulsé agresse des policiers. Le commandant de bord annule le vol

police
©️Stéphane Bommert

Trois policiers ont été violemment agressés par un individu qui devait être expulsé dans son pays d’origine ce jeudi 22 septembre 2022.

L’homme, âgé d’une vingtaine d’années, devait être expulsé du territoire français. Comme le relate BFMTV, trois policiers de la police aux frontières (PAF) l’escortent jusqu’à son avion mais vont être victimes de crachats, morsures et coups de tête de la part de l’individu.

Face à ce déchaînement de violences, le commandant de bord a refusé de faire décoller l’avion. Le vol a été annulé. Placé en garde à vue, l’individu a nié les faits de violences reprochés. Il a assuré ne pas avoir refusé de prendre l’avion mais être mécontent d’avoir été sanglé pour le voyage.

Les trois policiers ont déposé plainte. Ils se sont vus prescrire plusieurs jours d’ITT. L’agresseur sera jugé en comparution immédiate ce lundi 26 septembre 2022.

Commentez nos articles ! Vous voulez nous soutenir ? Nous avons besoin d’aide ! MERCI !

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
zebut le bel
zebut le bel
27/09/2022 19:04

La “police” peut pas faire n’importe quoi et, appliquent les “procédures apprises” à la lettre !Elle doit etre “neutre” et, pas cèder à la “colère” mais, elle doit avoir une “réaction proportionnée” à l’intervention sinon c’est plus une “police républicaine” mais, une “milice” ,non!

Eros
Eros
26/09/2022 04:23

Voilà c comme ça!

Esteb
Esteb
25/09/2022 21:42

La prison le calmera

peter
peter
25/09/2022 18:49

il existe des produits contre les nuisibles!

larouille
25/09/2022 13:43

Il fallait le bâillonner après l’avoir fixé sur un siège éjectable…et hop, le grand saut au-dessus de la mer !
Quand on pense que c’est la racaille qui dicte ses lois ! ! !
PAUVRE FRANCE ! ! !

CHRISTELLE
CHRISTELLE
25/09/2022 11:37

POURQUOI AU LIEU D’ANNULER LE VOL GERALD DARMANIN N’A PAS DIT AUX POLICIERS DE MASSACRE L’INDIVIDU COMME LES AMERICAINS L’AURAIT FAIT? PARCEQUE LES AMERICAINS L’UNION EUROPEENNES SOUS COUVERTURE DE FRANCE QU’ELLE A REMPLIT ELLE MEME D’IMMIGRES EN COMPAGNIE DES ACTEURS POLITIQUE SONT COMPLICE..

zebut le bel
zebut le bel
26/09/2022 18:51
Répondre à  CHRISTELLE

Les “policiers” sont pas là pour “massacrer” ,les individus même ceux qui sont “expulsables” !Faut peut être revoir la procédure …

Inscrivez-vous et recevez nos emails