Photo de montagne

Seine-Saint-Denis : « Un bicot, ça ne nage pas », jusqu’à six mois ferme contre des policiers pour injures racistes

policier
Sicom Urgence Yannis Bennakir

Des policiers ont été jugés ce jeudi pour “injures racistes et violences”.

Les faits remontent au 26 avril 2020. Vers 1h30, les policiers interpellent un ressortissant égyptien soupçonné de vol de matériel sur un chantier. Comme le relate 20 Minutes, selon des sources policières, le suspect prend la fuite et se jette dans la Seine.

Après avoir sorti l’homme du fleuve, l’un des policiers avait déclaré « Un bicot comme ça, ça nage pas », « ça coule, tu aurais dû lui accrocher un boulet au pied », avait répondu le second. Un riverain avait filmé la scène et le journaliste Taha Bouhafs avait diffusé la vidéo sur les réseaux sociaux.

Comme l’explique Le Parisien, l’auteur des premiers propos a été condamné à six mois de prison avec sursis. Quatre de ses collègues ont été condamnés à 12 mois dont 6 mois ferme. Il s’agit de peines supérieures à celles requises par le parquet de Bobigny, qui n’avait pas retenu les violences dans ses réquisitions, mais seulement les insultes.

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails