Photo de montagne

Justice : Après plusieurs infractions, le placement des Balkany sous bracelet électronique révoqué

Balkany
Image Wikipédia

Alors qu’ils étaient sous bracelet électronique, Patrick et Isabelle Balkany se sont vu révoquer cette mesure le 17 décembre dernier par le tribunal d’application des peines d’Évreux suite à une centaine d’incidents.

Le couple Balkany a fait appel de cette décision. Lorsque la justice acte la révocation d’un placement sous bracelet électronique, comme elle l’a fait pour eux le 17 décembre, un mandat d’amener est délivré et le condamné immédiatement incarcéré. Mais l’ancien maire de Levallois et son épouse ont pu tranquillement fêter Noël à leur domicile.

Une source judiciaire informée du dossier a justifié auprès de Mediapart, « Avec ces gens on est dans une situation extrêmement compliquée », évoquant notamment « les tentatives de suicide » d’Isabelle Balkany, 74 ans. Pour leur avocat, “Il y a eu une centaine d’incidents de sonnerie, et un peu de désinvolture…”

En attendant que la cour d’appel de Rouen statue, les Balkany sont donc dans une sorte de zone grise : ni incarcérés, ni placés sous surveillance électronique à domicile, ni libres. Mais dans leur somptueux moulin de Giverny, dans l’Eure, explique le média d’investigation.

N’hésitez pas à commenter nos articles ! Vous pouvez également nous soutenir par un don en cliquant ici ! C’est votre soutien qui nous permettra de continuer à vous informer et à soutenir les Forces de l’Ordre. (sans votre aide, nous disparaîtrons) MERCI !

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails

Faire un SIMPLE Don

Sans votre aide, nous disparaîtrons ! MERCI de nous aidez à vous informer !

Faire un DOn mensuel