Photo de montagne

Suicide d’un policier en 2018 : Le commandant de la CRS 38 mis en examen pour provocation au suicide

Le commandant de la CRS 38 de Mulhouse dans le Haut-Rhin, Sylvain Friedrich, a été mis en examen mercredi 8 décembre pour provocation au suicide par harcèlement moral.

Il est reproché au responsable ses méthodes de management. En février 2016, le CRS Aurélien M., membre de cette unité de maintien de l’ordre, avait mis fin à ses jours avec son arme de service.

Comme le relate Le Point, ce geste ultime était l’épilogue tragique, selon ses proches dont son épouse, qui s’est constituée partie civile, d’une longue période de harcèlement de la part de sa hiérarchie. Le fonctionnaire avait pris ses fonctions en 2010 à la CRS 38, basée à Illzach, dans l’agglomération mulhousienne. Si la première enquête avait été classée sans suite, grâce à la ténacité de la veuve du fonctionnaire décédé, la justice a fini par rouvrir la procédure. 

Selon les éléments du dossier, l’ambiance à la CRS 38 s’est progressivement dégradée sous le commandement de Sylvain Friedrich. Le contrôle judiciaire auquel il est soumis est assorti d’une interdiction provisoire d’exercer tout commandement. « Du jamais-vu », comme l’a souligné une source syndicale.

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails