Photo de montagne

🇫🇷 Marseille : L’histoire est incroyable. Arrêté pour excès de vitesse, il finit escorté par les policiers vers la maternité

police
illustration (DR)

Ce mardi 12 août, deux policiers arrêtent un homme en excès de vitesse à bord de sa moto. Lors de son contrôle ils se rendent compte que sa femme est sur le point d’accoucher. Face à l’urgence, les policiers décident de l’escorter jusqu’à la clinique. L’histoire est incroyable.

Akram était au travail quand sa femme lui a téléphoné pour lui dire qu’elle était sur le point d’accoucher. “Elle m’a dit qu’elle avait perdu le bouchon muqueux, donc que c’était imminent.” Il sait qu’Alyssa, la maman, accouche très vite : leur premier garçon est né dans un camion de pompiers. “J’ai enfourché ma moto, j’ai foncé, je roulais trop vite, de manière inadéquate”, décrit-il poliment. au journal France Bleu.

À ce moment-là, deux policiers de la BAC Sud patrouillent sur le même trajet qu’Akram. Ils prennent alors en chasse le motard et le contrôle devant son domicile. Il avait commis plusieurs infractions de la route. Les policiers remarquent que l’homme est très nerveux mais il explique immédiatement que sa femme est sur le point d’accoucher.

“J’ai dit oui effectivement, je roulais trop vite, mais ma femme est en train d’accoucher. Ils pensaient que j’étais en train de trouver une excuse, ils se font embrouiller comme ça à longueur de journée.”

Toujours pendant le contrôle, sa femme sort de la maison et s’écroule sur la voiture d’Akram. en criant “Le bébé va sortir, fais quelque chose”.

Les policiers ont compris qu’il fallait aller vite. Ils ont alors décidé d’escorter le couple. Le premier fonctionnaire s’est mis au volant du véhicule de police, gyrophare et deux-tons activités. Le deuxième prendra le volant de la voiture du couple. Akram restera à l’arrière avec sa femme.

Les policiers ont pris out les risque pour arriver le plus vite possible à la clinique Bouchard à Marseille. “Quand on est arrivés, les soignants nous attendaient sur le parking. On l’a posée sur le brancard, j’ai dit ‘la tête sort ! la tête sort !’. Elle a accouché en rentrant dans la salle de naissance.” explique Akram.

Heureusement la maman est le bébé vont bien. Les policiers reviendront en fin de service pour s’assurer que tout c’était bien passé. Le couple a remercié les fonctionnaires. Sans eux, la maman aurait accouché dans la voiture.

Akram conclut: “Je suis le premier à m’insurger quand il y a des bavures policières, mais quand il se passe des choses comme ça et que les policiers font plus que leur boulot, il faut le souligner. Pour le coup, ils ont vraiment assuré.”

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails