Photo de montagne

🇨🇵 Nîmes: Une compagnie de CRS en renfort pour sécuriser deux cités sensibles de la ville

Sicom Urgence

Un vaste, dispositif policier a été déployé dans deux cités sensibles de la ville de Nîmes afin de procéder à des contrôles et pour rassurer les habitants.

Ce matin déjà sur réquisition du procureur de la république, les policiers de la ville sont venus effectuer des contrôles portant notamment sur l’économie souterraine liée au trafic de stupéfiants dans le quartier Chemin Bas d’Avignon. Les policiers épaulés par des chiens spécialisés en recherche de stupéfiants, d’armes et de munitions, ont procédé au contrôle d’identité de 25 personnes, mais également au contrôle des commerces, comme l’indique au journal Objectifgard le commissaire Jean Pierre Sola de la Direction Départementale du Gard.

L’opération de police a conduit à l’interpellation de trois personnes dont deux mineurs âgés de 15 et 16 ans pour détention de stupéfiants rajoute le patron de la Police dans le département. Il a été retrouvé ce jeudi matin 153 grammes de résine de cannabis, 28 grammes d’herbe de cannabis et 24 grammes de cocaïne dans des sachets destinés à la vente.

Une autre opération de police a débuté vers 15 h 30 cette fois dans les quartiers Chemin Bas d’Avignon et Mas de Mingue. Des policiers nationaux et municipaux, accompagnés de 60 CRS ont pénétré dans le quartier chemin bas d’Avignon pour procéder à de nouveaux contrôles d’identité et montrer une présence policière.

Ce déploiement de forces est dû aux récents règlements de comptes qui ont frappé le quartier. Dimanche dernier un jeune homme de 23 ans était tué par balle.

 

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails