🔴 60 policiers de la diversité défendent leur institution : Nous ne sommes pas des “vendus”, des “nègres de maison” ou des “arabes de service”

© actupenit.com

Une soixantaine de policiers de la diversité ont pris ce jeudi 11 juin la défense de leur institution. 

Dans une tribune publiée par Marianne et relayée par l’Huffpost, les policiers assurent qu’ils ne “laisseront pas leurs frères d’armes être traités de raciste” et eux de “victimes consentantes”.

Suite aux insultes dont ont été victimes un policier et un gendarme noir lors de récentes manifestations, ils se proclament “policiers mais pas vendus”. Ils écrivent “Nous condamnons les injures dégradantes sur nos complexions selon lesquelles nous serions des ‘vendus’, des ‘nègres de maison’, des ‘arabes de service’”.

Ils revendiquent leur “adhésion sans nuance aux valeurs républicaines universalistes de leur métier” et leur présence “dans tous les services de la police nationale”, ils disent “espérer que cette pluralité imprégnera un jour jusqu’aux plus hautes sphères du ministère”.

Une phrase résume assez bien le climat dans lequel ces policiers travaillent ces dernières années : “Nous ne cachons pas nos origines dans nos services, en revanche nous sommes forcés d’apprendre à nos enfants à cacher la profession de leurs parents”.

Commentez nos articles ! Vous voulez nous soutenir ? Nous avons besoin d’aide ! MERCI !

Inscrivez-vous et recevez nos emails