fbpx
Photo de montagne

🇫🇷 Condé-sur-Sarthe : Un visiteur au parloir prit en possession de drogue. La direction le laisse partir pour “ne pas mettre d’huile sur le feu”

Scène surréaliste en centre pénitentiaire de Condé-sur-Sarthe ce vendredi 15 mai, jour de reprise des visites aux parloirs suite à la fin du confinement lié au coronavirus.

Alors que les syndicats pénitentiaires avaient demandé un report d’ouverture des parloirs afin de mieux se préparer, la direction a refusé en précisant que cette réouverture était une demande nationale et donc non négociable.

Résultat, cette première journée a été un fiasco. Le protocole de nettoyage entre chaque visite a immédiatement montré ses limites. Il n’y avait pas assez de produits nettoyants. Il faudra donc se contenter d’un gros nettoyage à la fin de la journée.

Quant aux trafics, eux aussi ils n’ont pas attendu pour reprendre. Lors des rendez-vous, un surveillant a surpris un détenu en train de tenter de récupérer de la drogue. Mais pris sur le fait, le visiteur s’empressera de remettre sa substance dans son caleçon.

Immédiatement les agents postés aux parloirs ont averti la direction pour ce délit. Mais cette dernière a décidé, selon le syndicat, de laisser repartir le visiteur sans lui poser de problèmes. La direction se serait même justifiée en disant qu’il y avait “des consignes données de plus haut et qu’il ne fallait pas mettre de l’huile sur le feu”.

De quoi mettre en rogne le personnel qui dénonce la direction d’acheter “la paix social” au détriment de la sécurité.

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails