🇫🇷 73 CRS en mission pour la protection de l’ElysĂ©e dorment dans leurs vĂ©hicules. “Nos chambres n’ont pas Ă©tĂ© dĂ©sinfectĂ©es”

Arrivés mercredi en région parisienne pour assurer la protection de l’Elysée pendant 15 jours, les policiers de la Compagnie républicaine de sécurité 40 ont dû dormir dans leurs camionnettes.

Comme le raconte un syndicat de police chez France3, “Les chambres n’ont pas Ă©tĂ© dĂ©sinfectĂ©es avant notre arrivĂ©e, et vu qu’elles Ă©taient occupĂ©es par une autre compagnie 24 heures avant, on a refusĂ© les chambres. Aucune solution acceptable n’a Ă©tĂ© proposĂ©e, donc on a dĂ©cidĂ© de dormir dans les vĂ©hicules.”

Un protocole datant d’avant l’épidĂ©mie de Covid-19 prĂ©voit normalement la dĂ©sinfection du cantonnement, entre chaque relève, s’il y a des cas avĂ©rĂ©s de contamination, ou une suspicion. Mais si ce n’est pas le cas, les chambres sont simplement nettoyĂ©es, mais pas dĂ©contaminĂ©es. “On sait très bien qu’il existe des porteurs sains, et qu’en pĂ©riode d’incubation, on peut transmettre le virus”, s’inquiète un autre policier. DĂ©nonçant un “manque de considĂ©ration vis-Ă -vis des collègues”, il rĂ©clame des dĂ©sinfections systĂ©matiques.

Les forces de l’ordre font partie des professions particulièrement exposées face à la propagation du coronavirus. Les policiers de la Compagnie républicaine de sécurité 40 devaient dormir une deuxième nuit dans leurs camionnettes ce jeudi, la direction ayant refusé de désinfecter le cantonnement.

Toujours selon France3, les fonctionnaires ont appris qu’ils seraient relevĂ©s ce vendredi par une autre compagnie.

Commentez nos articles ! Vous voulez nous soutenir ? Nous avons besoin d’aide ! MERCI !

Sans votre aide, nous disparaîtrons ! 

C'est facile de nous aider ! Par un simple don, vous contribuez Ă  l'Ă©volution du site d'information et de Soutien aux Forces de l'Ordre. MERCI !

Inscrivez-vous et recevez nos emails