Photo de montagne

🔴 Prisons : La TV gratuite, 40€ pour téléphoner “ce n’est pas suffisant, ça va chauffer s’il n’y a pas de shit” explique un détenu

Prison
Illustration ©️Pixabay

Des détenus joints par téléphone par l’AFP ont raconté leur quotidien depuis les mesures prise par l’administration pénitentiaire suite à l’épidémie du Coronavirus.

Tariq, 31 ans et incarcéré à Meaux-Chauconin explique: “Ce qui fait que les détenus ne pètent pas les plombs dans les prisons françaises, c’est le téléphone et le shit

L’annonce Jeudi de la télévision gratuite, de 40€ de credit téléphonique par mois et d’une aide de 40€ par mois pour cantiner n’a pas calmé les détentions. “C’est bien, mais ça va pas suffire”, lâche Sélim, 40 ans, en détention provisoire aux Baumettes à Marseille.

Depuis mardi, les parloirs sont suspendus et les projections se font rares. Ça veut dire que la drogue commence à se faire rare. “Ca va chauffer en détention s’il n’y a pas de shit“. Concernant l’épidémie, ils sont à la fois inquiets et résignés face au virus, conscients d’être dans “le même bateau que les gardiens, pour une fois”.

Au centre de détention de Mont-de-Marsan, Louis, vieux braqueur de 75 ans, dont 37 en détention, décrit le quotidien d’une prison pour longues peines: “Les portes des cellules sont ouvertes, on circule comme on veut. Comme il n’y a pas de téléphone fixe en cellule, tout le monde va à la cabine sur la coursive. C’est jamais désinfecté. Si demain il y a un cas ici, c’est toute la prison qui y passe“, estime-t-il. Source Le Quotidien.

Cette semaine, des appels aux mutineries ont été lancés sur les réseaux sociaux et sur des groupes ou se réunissent beaucoup de détenus.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails