Photo de montagne

🇫🇷 Montpellier : Faute de procès, deux détenus accusés d’homicides, libérés de prison

prison
illustration © actupenit

Deux détenus incarcérés depuis 2016, l’un pour un meurtre, l’autre pour un assassinat, ont été libérés faute de procès. La cour d’assises de l’Hérault est saturée jusqu’à 2021. Il était impossible de programmer une date de procès. De ce fait, la cour d’appel a estimé que leur détention provisoire dépassait les délais raisonnables. 

Les faits sont pourtant extrêmement graves. les deux hommes encourent une peine de 30 ans pour l’un et la réclusion criminelle à perpétuité pour l’autre. Ahmed Bakiri, 49 ans avait été écroué le 12 mars 2016 après avoir abattu un homme de plusieurs balles sur le parking de la clinique Saint-Jean à Montpellier.

Alexandre Petremann, 26 ans, incarcéré le 14 février 2016 avait assassiné l’ancien concubin de sa nouvelle compagne, d’un coup de fusil, après lui avoir tendu un piège pour le faire sortir de sa caravane.

Les cours d’assises de la cour d’appel de Montpellier (Aude, Aveyron, Hérault et Pyrénées-Orientales) sont totalement saturées depuis plusieurs années, et n’arrivent pas à faire face à l’afflux des procès criminels qu’elles doivent trancher rapporte Midi Libre.

la remise en liberté d’accusés de faits graves avant tout jugement sont devenus fréquents.

N’hésitez pas à commenter nos articles ! Vous pouvez également nous soutenir par un don en cliquant ici ! C’est votre soutien qui nous permettra de continuer à vous informer et à soutenir les Forces de l’Ordre. (sans votre aide, nous disparaîtrons) MERCI !

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails

Faire un SIMPLE Don

Sans votre aide, nous disparaîtrons ! MERCI de nous aidez à vous informer !

Faire un DOn mensuel