đŸ‡«đŸ‡· Sequedin : “Tortures et actes de barbarie” Ă  la maison d’arrĂȘt, deux personnes condamnĂ©es Ă  six et huit ans de prison

illustration Pixabay

Deux dĂ©tenus Ă©taient jugĂ©s depuis lundi pour avoir torturĂ© un troisiĂšme dĂ©tenu qui se trouvait avec eux dans une cellule de la maison d’arrĂȘt de Lille-Sequedin.

Les faits remontent Ă  2013. Trois dĂ©tenus se trouvaient dans la mĂȘme cellule. CondamnĂ©s pour des petits dĂ©lits Driss.El-B et Driss.A Ă©taient ĂągĂ©s de 20 et 19 ans. IncarcĂ©rĂ©s avec Bachir, la victime, dans une cellule d’environ 13 m2 normalement conçue pour deux. Comme le relate France3,  S’ils entretenaient au dĂ©part de “bons rapports”, s’amusant Ă  des “jeux de lutte, de corps Ă  corps”, leur relation avait dĂ©gĂ©nĂ©rĂ©, Bachir devenant peu Ă  peu le souffre-douleur des deux autres. Les “jeux” s’Ă©taient transformĂ©s en combats, de plus en plus violents. AprĂšs la tentative de pĂ©nĂ©tration, et un strip-tease exĂ©cutĂ© Ă  la demande de ses co-dĂ©tenus, Bachir avait Ă©galement subi de multiples brĂ»lures, notamment sur les zones gĂ©nitales, Ă  l’aide d’allumettes, de plastique fondu, ou encore d’une casserole brĂ»lante.

Le verdict est tombĂ© ce mercredi soir, Driss El-B, 25 ans, considĂ©rĂ© comme le meneur est condamnĂ© Ă  8 ans de prison et Driss A, considĂ©rĂ© comme le suiveur, est condamnĂ© Ă  une peine de 6 ans de prison.  Également jugĂ©s pour “tentative de viol” pour avoir tentĂ© d’introduire un flacon d’Ă©pices dans l’anus de la victime, ils ont Ă©tĂ© acquittĂ©s de ce chef.

[social_warfare]

Commentez nos articles ! Vous voulez nous soutenir ? Nous avons besoin d’aide ! MERCI !

Sans votre aide, nous disparaßtrons ! 

C'est facile de nous aider ! Par un simple don, vous contribuez Ă  l'Ă©volution du site d'information et de Soutien aux Forces de l'Ordre. MERCI !

Inscrivez-vous et recevez nos emails