Photo de montagne

🇫🇷 Riom : Un surveillant pénitentiaire condamné à de la prison ferme pour trafic de …

© actupenit.com

Tout a commencé en 2013 quand le surveillant alors affecté à l’ancienne maison d’arrêt de Clermont-Ferrand faisait passer de la nourriture et des vêtements pour selon lui rendre service à des détenus.

Pour lui, ce n’était pas un drame de faire passer du linge et de la nourriture. Mais une fois affecté au centre pénitentiaire de Riom, le surveillant a commencé à faire passer des téléphones portables.

Selon lui cette fois, c’était sous la pression d’un détenu. Ce dernier se retrouve également devant le tribunal. Mais Mohamed.S n’est pas d’accord. “C’est le surveillant qui est venu vers moi pour me proposer des téléphones”.

Le surveillant faisait passer les smartphones dans des briques de jus d’orange lorsqu’il était de service de nuit. Selon lui, la nuit, les agents peuvent entrer dans l’établissement sans se soumettre au détecteur de masse métallique.

L’été 2017, il a ainsi introduit deux briques contenant dix à quinze portables chacune.

Le surveillant a été condamné à trente mois de prison dont douze ferme. Il a interdiction d’exercer dans la fonction publique. Dix autres prévenus étaient impliqués à divers degrés dans cette affaire. Trois ont été relaxés. Lamontagne.fr

N’hésitez pas à commenter nos articles ! Vous pouvez également nous soutenir par un don en cliquant ici ! C’est votre soutien qui nous permettra de continuer à vous informer et à soutenir les Forces de l’Ordre. (sans votre aide, nous disparaîtrons) MERCI !

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails

Faire un SIMPLE Don

Sans votre aide, nous disparaîtrons ! MERCI de nous aidez à vous informer !

Faire un DOn mensuel