Photo de montagne

🇫🇷 France : Les 7.000 places supplémentaires de prison ne verront pas le jour comme prévu

Emmanuel Macron avait promis 15.000 places de prisons supplémentaires durant son quinquennat.

Un chiffre revue à la baisse une fois les élections présidentielles remportées. Nous étions donc passés à 7.000 places d’ici à 2022. Mais cette époque est à nouveau révolue. Nous serons très loin des 7.000 nouvelles places.

Par exemple, les deux prisons expérimentales axées sur la réinsertion seront reportées “au mieux” pour 2023. Par contre, le déploiement des téléphones fixes et des tablettes ou ordinateurs dans chaque cellule est bien maintenu.

En attendant, selon les dernières statistiques de l’administration pénitentiaire qui date d’Avril dernier. La France compte 15.000 détenus en surnombre. 1.700 d’entre eux dorment sur un matelas posé au sol. Cela engendre de nombreux incidents en détention. Les surveillants sont les premiers intervenants à subir cette surpopulation et ce climat tendu. Nous avons répertorié plus de 300 graves agressions sur le personnel pénitentiaire depuis le début de l’année 2019.

Certains établissements ont un taux d’occupation de plus de 200%. Les personnels de l’administration pénitentiaires vont une nouvelle fois subir pendant de longues années les promesses non tenues du gouvernement.

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails