Photo de montagne

🇫🇷 Deux militaires français tués lors de la libération des otages au Burkina

Ce vendredi, l’Élysée annoncé qu’une opération avait été menée dans la nuit de jeudi à vendredi au Burkina Faso, et avait permis de libérer quatre otages.

Deux militaires français ont été tuées lors du raid.

Le maître Cédric de Pierrepont et le maitre Alain Bertoncello était membre du commando Hubert. Un commando d’action sous-marine composé de nageurs de combat.

Ils ont perdu la vie pour sauver 4 otages dont les deux Français enlevés le 1er mai dernier au Bénin alors qu’ils effectuaient un séjour touristique. Un ressortissant américain et une Sud-coréenne se trouvaient avec les deux français au moment où ils ont été libérés.

« Toute la Nation s’incline devant leur courage »

« Je salue la mémoire des deux militaires des forces spéciales de l’opération Barkhane morts pour la France lors de la libération des quatre otages au Burkina Faso », a écrit Florence Parly, la ministre des Armées, dans un communiqué. « Je pense à leurs familles, à leurs frères d’armes. Toute la Nation s’incline devant leur courage »

N’hésitez pas à commenter nos articles ! Vous pouvez également nous soutenir par un don en cliquant ici ! C’est votre soutien qui nous permettra de continuer à vous informer et à soutenir les Forces de l’Ordre. (sans votre aide, nous disparaîtrons) MERCI !

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails

Faire un SIMPLE Don

Sans votre aide, nous disparaîtrons ! MERCI de nous aidez à vous informer !

Faire un DOn mensuel