🇫🇷 Aix-Luynes: Un quartier pour détenu radicalisé (QPR) va voir le jour à la prison, le cinquième en France

D’ici fin 2019, le centre de détention d’Aix-Luynes va installer un quartier pour radicalisés (QPR).

Le but est d’isoler davantage les détenus susceptibles de recruter en prison. Ce quartier “étanche” aura une capacité de dix-huit places. Cela sera le cinquième QPR en France, l’un se trouve à Lille depuis 2016, deux à Condé-sur-Sarthe et un autre ouvrira, en mai prochain, à la prison de la Santé.  Comme le révèle France3, en juin 2018, 518 personnes étaient incarcérées pour des faits de terrorisme, mais à l’intérieur des prisons, 1 100 détenus (sur 70 000) sont suivis pour leur radicalisation, avec des niveaux d’imprégnations variables. Pour différencier ces niveaux, des quartiers d’évaluation de la radicalisation (QER) ont été créés. Il en existe quatre en France : Osny, Fleury, Fresnes et Vendin.

Selon l’administration pénitentiaire, pour le moment, les QPR ne sont pas saturés, mais “ils le seront d’ici trois ans, 150 détenus n’ont pas encore été évalués”

Commentez nos articles ! Vous voulez nous soutenir ? Nous avons besoin d’aide ! MERCI !

Inscrivez-vous et recevez nos emails