Photo de montagne

🇫🇷 Prisons: Le secrétaire général du syndicat majoritaire pénitentiaire envoie un message fort aux surveillants !

Il semble que les syndicats pénitentiaires n’ont pas dit leur dernier mot dans leur quête de l’amélioration des conditions de travail des surveillants. 

En effet, suite au mouvement de janvier 2018 où les surveillants avaient exprimé le mal-être dû à leurs conditions de travail, le ministère de la justice avait appliqué certaines mesures. Le nouveau syndicat majoritaire ne semble pas satisfait et compte bien le faire savoir. Le syndicat Force Ouvrière Pénitentiaire est qualifié par certains de jusqu’au boutiste, et son secrétaire général ne les fera pas changer d’avis. Pour lui, le compte n’y est pas et dans un post sur les réseaux sociaux, Emmanuel Baudin, appelle les fonctionnaires de l’Administration Pénitentiaire à se préparer. Pour lui, “le rapport de force s’avère nécessaire pour faire avancer les choses!!!” et il évoque les sanctions dont ont été victimes les surveillants suite au mouvement de janvier “Les négociations de béni oui-oui de janvier dernier, suivi du tabassage des personnels avec les sanctions nous ont appris qu’il n’y avait pas de place pour la pitié et l’hésitation !!!”

Le syndicaliste termine son message par une phrase lourde de sens “Nous allons chercher un avenir meilleur pour notre profession et nous arracherons le respect et la considération que l’on nous doit!!” Source syndicale

 

N’hésitez pas à commenter nos articles ! Vous pouvez également nous soutenir par un don. C’est votre soutien qui nous permettra de continuer à vous informer et à soutenir les Forces de l’Ordre. (sans votre aide, nous disparaîtrons) MERCI !

⬇️ COMMENTER ⬇️

⬇️ SOUTENIR ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails

Faire un Don de Soutien

Sans votre aide, nous disparaîtrons ! MERCI de nous aidez à vous informer !