fbpx
Photo de montagne

🇫🇷 ACTU Pénitentiaire : L’année se termine, retour sur les événements qui ont marqué 2018

L’année 2018 se termine. Elle fut mouvementée dans le monde pénitentiaire. Le site actupenit.com a enregistré 6 millions de vues cette année ! c’est une belle récompense pour notre équipe de surveillants face au travail effectué sur le site et les réseaux sociaux.

Cette année a été marqué par des faits graves, de nombreuses agressions et évasions. En janvier, Une surveillante de la maison d’arrêt de Grasse se faisait prendre en otage par un détenu. Elle s’en sortait miraculeusement sans être blessée.

A Mont-de-Marsan, sept surveillants étaient blessés lors d’une attaque d’un détenu connu pour sa radicalisation. Des agressions similaires étaient survenues à Châteauroux, Vendin-le-viel, Borgo et Tarascon où des surveillants avaient été blessés. Des attaques qui avaient entraîné un mouvement de révolte des surveillants pénitentiaires, créant ainsi de multiples mutineries dans les prisons démunies de ses surveillants.

En février, un médecin de la prison d’Angers était pris en otage par un détenu armé d’une lame de rasoir. Deux tentatives de meurtre s’etaient également produites sur des surveillants pénitentiaires à Fleury-Mérogis et Condé-sur-Sarthe.

En avril, l’évasion d’un détenu à Varennes-le-Grand vous avez beaucoup fait réagir. il faut dire que la photo du fuyard valait le coup d’oeil.

En Mai, Alexandre, un surveillant pénitentiaire de Fleury-Mérogis se donnait la mort en uniforme. En juillet, une vidéo faisait le buzz sur les réseaux sociaux, à notre grand regret : une surveillante de la prison de Sequedin était filmée, pratiquant un acte sexuel à un détenu.

Le mois de Juillet sera également marqué par la spectaculaire évasion de Rédoine Faïd, incarcéré au centre pénitentiaire de Réau au moment des faits. En août, l’incarcération des rappeurs Booba et Kaaris enflamme les réseaux sociaux notamment avec la diffusion de photos et vidéos des chanteurs incarcérés

L’année 2018 se terminera malheureusement avec le suicide d’un surveillant pénitentiaire de 39 ans à Agen.

L’équipe d’ACTU Pénitentiaire espère vous offrir une année 2019 plus sereine que la précédente et tiens à vous remercier pour votre fidélité. Passez une agréable fin d’année. Nous avons bien entendu une pensée pour tous les collègues qui travailleront cette nuit.

 

 

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails