fbpx
Photo de montagne

🇫🇷 ERIS : Après une chute de 11 mètres et 25 fractures, le surveillant est un miraculé

Renaud.W est un miraculé. Grièvement blessé lors d’un exercice au sein d’une unité des ERIS (Équipes Régionales d’Intervention et de Sécurité).

Âgé de 29 ans, ce surveillant pénitentiaire a frôlé la mort le 3 février 2017 lors d’un entraînement sur le site de l’ancienne manufacture de tabacs de Strasbourg. Alors qu’il effectuait une descente en rappel, la corde a cédé. Il fera une chute de 11 mètres.

Conduit en urgence à l’hôpital, Renaud s’en sortira avec 25 fractures, aux pieds, poignets et surtout au niveau de la tête. Son nez est enfoncé, son front aussi. Il faudra l’opérer en urgence. Lui ouvrir le crâne d’une oreille à une autre, afin de lui mettre une plaque métallique.

Renaud a atterri sur ses pieds, puis son visage a heurté le sol. C’est sans doute ce qui lui a sauvé la vie selon les médecins. Deux ans après l’accident, il ne garde qu’une séquelle majeure de sa chute : il boite de la jambe gauche. Mais les blessures les plus profondes sont mentales. Son stress post-traumatique qui l’empêche de reprendre le travail. Il fait régulièrement des cauchemars durant lesquels il tombe dans le vide.

Renaud a surtout le sentiment d’avoir été lâcher par son administration. Il n’y a eu aucune enquête interne pour tenter de comprendre pourquoi l’accident a eu lieu. Seul la justice a mené une enquête qui s’est soldé par un classement sans suite. L’avocat du surveillant dénonce pourtant plusieurs manquements aux règles de sécurité.

Plusieurs témoins ont indiqué que le moniteur en charge de la descente en rappel n’aurait pas voulu que ses hommes mettent les casques. Par ailleurs le point d’ancrage de la corde était décalé par rapport à la descente. De plus, aucune protection n’avait été installée sur le rebord de fenêtre qui s’est avérée coupant et a cisaillé la corde.

Une plainte va être déposée auprès d’un juge d’instruction de Strasbourg afin de relancer les investigations. L’Est Républicain

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails