fbpx
Photo de montagne

🇫🇷 Saint-Maur: Aprés avoir tué sa femme, ses enfants et ses parents, Jean-Claude Romand réclame sa libération conditionnelle

Condamné à perpétuité en 1996 pour avoir tué sa femme, Florence Crolet, ses 2 enfants de 5 et 7 ans et ses parents, Jean-Claude Romand demande, ce mardi, à recouvrer la liberté. 

L’homme a tué sa femme en lui fracassant le crâne à coup de rouleaux à pâtisserie, puis il a abattu à bout portant ses deux enfants à la carabine 22 long rifle et, enfin, il a assassiné son père et sa mère, en leur tirant dans le dos, avec un fusil automatique avant de tuer leur labrador. Aujourd’hui, Jean-Claude Romand a un projet de réinsertion. Il prévoit de rester quelques mois dans une communauté religieuse pour se remettre de la violence du monde carcéral avant de travailler dans une association spécialisée dans l’accueil d’anciens détenus.

Emmanuel Crolet, le frère de Florence est sidéré : « Je ne comprends pas qu’on appelle cela une perpétuité. » « Tout le monde dit qu’il est un détenu modèle, s’étrangle Emmanuel Crolet. Mais il y a 25 ans aussi, c’était un gendre modèle, un mari modèle, un beau-frère modèle. Et on s’est aperçu tragiquement qu’il avait menti à tout le monde… » La décision du tribunal devrait être mise en délibéré. 20 Minutes

⬇️ PARTAGEZ ⬇️

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails