fbpx
Photo de montagne

🇫🇷 Lille-Sequedin: Unité pour détenus violents (UDV), “on ne peut pas ouvrir dans ces conditions”

Nous vous faisions part de l’ouverture d’une unité pour détenus violents (UDV) le 28 novembre prochain au centre pénitentiaire de Lille-Sequedin. Pour les syndicats, il est beaucoup trop tôt. 

Cette unité de 10 places est destinée aux détenus ayant déjà agressé un surveillant ou jugés capables de le faire.

Selon le secrétaire adjoint de l’Ufap Unsa-Justice qui s’exprime dans les colonnes de France Bleu “L’unité nécessite des travaux et rien n’a encore été fait. Il faut que le mobilier dans les cellules soit scellé, il faut des cours de promenades individuelles, etc.” Il poursuit “Au niveau des portes, il doit y avoir des passe-menottes et on ne les a pas encore. Ce sont des gestes que l’on ne connaît pas. On ne peut pas ouvrir dans ces conditions.”

De son côté, pour FO-pénitentiaire, qui n’a pas signé l’accord trouvé en janvier dernier, ce projet d’UDV n’est pas viable : “Il n’y a pas de moyen humain ou matériel, on ne voit rien arriver.”

❤️ - NOUS SOUTENIR - ❤️

ÉCRIVEZ UN PETIT MOT ⬇️

Inscrivez-vous et recevez nos emails